En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Eman Ahmed Abd El Aty a réussi à perdre 242 kilos en l'espace de 2 mois seulement

La « plus grosse femme au monde » a perdu 242 kilos en 2 mois

 

Hospitalisée en Inde depuis le mois de février, Eman Ahmed Abd El Aty a réussi à perdre 242 kilos en l'espace de 2 mois seulement : une extraordinaire perte de poids notamment permise par la chirurgie bariatrique.

Souvenez-vous : le 10 mars dernier, nous vous parlions d'Eman Ahmed Abd El Aty, tristement connue pour être la « plus grosse femme au monde ». En février 2017, cette Égyptienne de 36 ans avait été admise au Saifee Hospital, un hôpital à Bombay (en Inde) : paralysée par une maladie tropicale qui provoque un gonflement des membres et une obésité sévère - l'éléphantiasis ou filariose lymphatique - elle n'était pas sortie de chez elle depuis 25 ans.

À son entrée à l'hôpital, Eman pesait 504 kilos. Le 7 mars 2017, elle avait alors subi une opération de chirurgie bariatrique, une sleeve gastrectomie laparoscopique qui avait réduit le volume de son estomac à 15 % de sa taille initiale. L'opération chirurgicale, associée à un régime alimentaire exclusivement liquide, semble avoir porté ses fruits : aujourd'hui, la jeune femme a déjà perdu 242 kilos, soit presque 50 % de sa masse initiale. Elle pèse désormais 262 kilos.

« NOUS ESPÉRIONS - 30 KILOS PAR MOIS, MAXIMUM »

Interrogé par l'Hindustan Times, le Dr. Muffazal Lakdawala ne cache pas sa surprise : « nous savions que la perte de poids serait rapide (notamment grâce à un meilleur contrôle du phénomène de rétention d'eau) mais nous espérions - 20 à - 30 kilos par mois, pas davantage ». Au total, en Inde, 13 médecins prennent soin de la jeune femme.

Cette incroyable perte de poids a également permis une amélioration de son état de santé : « lorsqu'Eman est arrivée dans notre établissement, son taux de créatinine était de 3,7 mg/dL. Or, l'accumulation de ce déchet métabolique indique une défaillance de la filtration rénale. Aujourd'hui, son taux de créatinine s'est stabilisé à 1 mg/dL, et il est dans la moyenne. » Par ailleurs, les médecins ont constaté une amélioration de ses fonctions cardiaques et respiratoires. Un challenge à suivre !

0 commentaire(s)

  

Santé du Monde