En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

LES CLES D'UNE BONNE ALIMENTATION. Interview avec Docteur Jean Claude Houdret célèbre inventeur du programme "Spoonlight" des la boratoires Sunrex

Les clés d’une bonne alimentation.

Par Pierre pour Santé du Monde

Quelles sont les vraies clés d'une bonne alimentation? Interview avec Docteur Jean Claude Houdret, médecin spécialisé en nutrition, phytothérapie, homéopathie, célèbre inventeur du programme "Spoonlight" des la boratoires Sunrex* qui a permis a de très nombreuse personnes dont Karl Lagerfeld de maigrir et d'obtenir un résultat exceptionnel et pérenne".

Docteur Jean Claude Houdret : Pour lutter efficacement contre le vieillissement, il faut avoir une alimentation équilibrée et diversifiée, dans laquelle tous les groupes d’aliments sont représentés : céréales et

féculents, corps gras, laitages, poissons et crustacés, viandes et volailles, légumes, fruits frais et secs, pâtisseries et sucreries, sans oublier le vin, rouge de préférence.

Le célèbre régime crétois indiqué dans le cadre de la prévention de l’athérosclérose est potentiellement générateur de centenaires. Il est composé de produits méditerranéens 

comme les légumes, les crustacés et les fruits, le tout largement arrosé d’huile d’olive et de vin rouge.

 

Si une bonne alimentation est indispensable, une ritualisation des repas, dans le temps et dans la forme (petit-déjeuner, déjeuner, dîner) est tout aussi importante.

Un goûter léger peut être le bienvenu. L’organisation de l’alimentation en trois principaux repas est utile sur le plan de l’équilibre de la répartition de l’apport nutritionnel sur une

journée. Elle est également utile pour la conservation des repères classiques de la vie quotidienne.

 

Enfin, il est indispensable d’absorber l’équivalent d’au moins un litre d’eau par jour.

On estime que l’apport alimentaire journalier doit être de 2 000 calories et d’environ 1,2 gramme de calcium. Cet apport doit être réparti de la façon suivante :

 125 grammes de protéines (viande/volailles/poissons/crustacés/œufs).

 150 grammes de pain ou l’équivalent.

 200 grammes de pommes de terre ou féculents ou légumes secs.

 1 litre de lait demi-écrémé plus 2 yaourts à 20%.

 35 grammes de fromage maigre.

 300 grammes de légumes frais.

 300 grammes de fruits frais.

 50 grammes de sucre.

 20 grammes d’huile.

 25 grammes de beurre.

 

Il ne faut pas hésiter à utiliser largement les assaisonnements et les aromates qui permettent de varier les goûts. Il est également important de diversifier les menus en

testant régulièrement de nouvelles recettes. Pour cela, se rendre au restaurant est une excellente solution qui joint l’utile à l’agréable.

La convivialité, un complément alimentaire indispensable…

Il est essentiel de souligner l’extrême importance de la convivialité dans l’alimentation du troisième âge.

 

La meilleure alimentation, parfaitement équilibrée, minutieusement dosée et complétée en vitamines, en calcium, etc., profitera moins à la longévité et au tonus général d’une

personne âgée que des repas moins bien équilibrés mais pris dans la joie, la bonne humeur, voire même dans l’agitation d’une famille ou d’un groupe d’amis d’âges divers.

Ce que l’on mange est aussi important que la manière de le manger !

Santé du Monde