En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

La nouvelle égérie d’Urban Decay est… une mamie !

LA NOUVELLE ÉGÉRIE D’URBAN DECAY A 88 ANS !

La nouvelle égérie d’Urban Decay est… une mamie ! Bon, dit comme ça, vous pensez que ça ne vend pas du rêve. Grossière erreur ! Cette star d’Instagram nommée Baddie Winkle est à la fois drôle, fun et stylée : le combo parfait pour cette marque de cosmétiques qu’on adore toutes.

La beauté n’a pas d’âge, et en voici la preuve : Baddie Winkle est devenue muse du mois pour Urban Decay. Qui l’aurait cru ?

Une mamie qui a du peps

Pour le photo shoot de la marque, on peut voir Baddie avec des vêtements hauts en couleurs, cools et surprenants. Des tenues qui l’ont plus que ravie d’après son interview dans l'émission américaine Q&A : 

Les couleurs de vêtements m’inspirent. J’ai toujours été élégante, et j’adore les couleurs.

Une véritable célébrité d’Instagram

Âgée de 88 ans, cette grand-mère est non seulement une icône pour les jeunes, mais aussi pour les stars ! Il semblerait en effet que Baddie (de son vrai nom Helen Van Winkle) soit suivie depuis quelques temps maintenant par plusieurs célébrités telles que Rihanna, Beyonce, Miley Cyrus ou encore Drake.

Reprise cartable !

Jusqu'au 17 juillet, Carrefour reprend votre ancien cartable contre 10€ en bon d'achat.

Connue surtout sur Instagram depuis maintenant trois ans, elle est suivie par près de 2,6 millions de personnes. Sur son compte, on peut voir la nouvelle égérie de sortie avec Khloé Kardashian, en figurante dans le dernier clip de Fergie ou encore dans une robe à plumes roses sur le tapis rouge des Grammys. En bref : cette mamie est vraiment badasse !

S’amuser avec son look, faire ses propres règles et vivre sa vie en couleur : toutes ces valeurs correspondent à la marque, mais également à la star d’Instagram. En faisant ce choix, Urban Decay ne pouvait pas se tromper. Cette association prouve en tout cas qu'il n'y a pas d'âge pour être branché(e).

Santé du Monde