En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Quels sont les effets du soleil et de la lumière artificielle sur la santé ?

Quels sont les effets du soleil et de la lumière artificielle sur la santé ?

 

 

Tout le monde est concerné, en particulier les jeunes, avant même de devenir presbyte. Les individus semblent peu sensibles aux risques inhérents à  une utilisation prolongée d’outils numériques. 

La plupart des industriels utilisent un éclairage constant  dans le blanc, proche du blanc de la lumière du jour. Certains ateliers magasins ou bureaux ne reçoivent jamais de lumière naturelle. Certaines  personnes ont un  travail posté  ou  un travail de nuit qui perturbe énormément les défenses du corps humain  et les exposent au stress physique et psychologique.

 

Pour ce qui est de l'utilisation des écrans :

 

Une étude  a montré que  nous sommes de plus en plus utilisateurs de multi-écran : sur  100 sujets, 28% passent  plus de 10h sur  les écrans, 32 % de 6 à 9 h et 33% de 3 à 5 h.

Le  travail sur  écran peut  générer de nombreux inconforts. Pour mesurer l’impact de l’usage de ces nouveaux supports sur la vision, IPSOS a conduit une étude large dans 4 pays : le Brésil, la Chine, la France et les Etats-Unis. Il en ressort que l’usage de plus en plus intensif au quotidien des supports numériques, notamment les petits écrans ne se fait pas sans mal et les utilisateurs en sont bien conscients :

89% ressentent une gêne ou une douleur des yeux

74% ont des yeux fatigués

70% ont des douleurs des épaules et du cou.

46% ont une vision floue avec ou sans correction.

46% ont des difficultés d’endormissement.

55% ont des maux de tête.

On retrouve d’autres signes tels que  les démangeaisons, les brûlures, les larmoiements. Il n’y a pas de corrélation entre l’utilisation des écrans et l’apparition de maladies oculaires telles  que la cataracte ou la dégénérescence maculaire.

Malgré  ces signaux, la diminution du temps passé devant l’écran  de manière durable reste peu envisagé.

 

Les rayonnements :

 

La surexposition aux  ultraviolets provoque des brûlures à court terme et sur des périodes prolongées. Elle  contribue au risque de développer un cancer de la peau comme  les mélanomes, les carcinomes épidermoïdes ou les carcinomes des cellules basales  touchant  la joue ou  les  paupières (épithéliomas).

Dans le pire scénario,  avec  des émissions  élevées des rayonnements UV issues des lampes utilisées dans les bureaux et les écoles, on pourrait constater une augmentation du nombre de carcinomes épidermoïdes dans la population de l’UE. Cependant  les lampes d’éclairage domestique et les lampes des magasins et des lampadaires ont  un degré d’émission de rayonnement UV très faibles.

Il n'existe aucune preuve que l'exposition à court terme aux lampes utilisées normalement dans les bureaux ou à la maison causerait des dommages oculaires ou à la peau.

 La composante bleue  peut nuire à la rétine, mais ceci ne se produit que par une exposition accidentelle aux rayons du soleil ou à des lumières artificielles de très forte intensité. Ceci est par conséquent rare.

 Il n'existe pas de preuves solides prouvant que l'exposition prolongée à la lumière bleue à faible intensité puisse provoquer des dommages à la rétine.

 L'exposition prolongée aux rayons UV du soleil pourrait endommager la cornée et causer des cataractes et des dégénérescences maculaires (DMLA),  mais l'utilisation de lumière artificielle dans des conditions normales est très peu susceptible de conduire à un quelconque effet nuisible.

 

On a constaté que  le  travail  de  nuit augmentait  le risque de  cancer du sein et aussi provoquait  des perturbations du sommeil,  des troubles gastro-intestinaux, des troubles de l'humeur et des troubles cardiovasculaires. Ces effets sont associés à la perturbation du rythme circadien naturel, au stress, au mode d’alimentation  et sont indépendants du type d'éclairage.

 

Dr Ridha Jerbi 

Docteur en Médecine spécialisé en Ophtalmologie – Chirurgien, Vichy

0 commentaire(s)

  

Santé du Monde