En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

EN FRANCE, LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE SE PORTE BIEN

Quelle est la taille idéale pour la poitrine ? Les Européennes répondent

 

D'après une nouvelle enquête internationale, les Européennes plébisciteraient le bonnet C : pourtant, des disparités nationales existent. On fait le point.

Trop gros, trop petits, pas assez ronds, pas assez fermes... Nos seins, c'est tout un roman. Pourtant, d'après une nouvelle enquête internationale menée par le site de téléconsultations médicales Zava, 84,8 % des femmes en Europe avec un bonnet C se disent « satisfaites » par la taille de leur poitrine. Et 70 % des Européen(ne)s apprécient la taille de poitrine de leur partenaire. Plutôt positif !

La marque s'est intéressée à la perception de la « taille idéale » pour la poitrine : pour cela, elle a interrogé 2000 volontaires aux États-Unis et en Europe - 1060 hommes et 940 femmes. Première info : les hommes et les femmes s'accordent à dire qu'une taille « moyenne » est idéale. Mais des disparités existent en fonction des pays : si, au Royaume-Uni, en France, en Allemagne, en Italie, en Roumanie, en Espagne et au Portugal, le bonnet C est plébiscité, nos voisins polonais et hongrois préfèrent le bonnet B.

EN FRANCE, LA CHIRURGIE ESTHÉTIQUE SE PORTE BIEN

La réalité n'est pas toujours en accord avec les espérances : ainsi, en Autriche, en Allemagne, en Italie, en Espagne, au Portugal et aux Pays-Bas, le bonnet le plus répandu est le bonnet C, alors que le bonnet « préféré » est le bonnet B. On s'en tire bien en Belgique, en France et au Royaume-Uni : le bonnet C est le plus répandu... et c'est aussi celui qui est jugé le plus harmonieux ! Curiosité géographique : en Hongrie, les femmes arborent en moyenne un bonnet A, quand leurs voisines roumaines sont davantage abonnées au bonnet D...

Avec plus de 85 652 interventions réalisées en 2015, la France se place au cinquième rang mondial des pays ayant réalisé le plus d'opérations de chirurgie esthétique - 3,1 % des interventions mammaires mondiales se déroulent aujourd'hui dans l'Hexagone. Si l'augmentation de la poitrine représente le premier motif de ces opérations (plus de 55 %), le deuxième motif d'opération est la réduction de la poitrine (un peu plus de 21 %) devant les autres actes de chirurgie comme le lifting de la poitrine ou le retrait des prothèses.

Santé du Monde