En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Réduire de moitié les signes de l’âge ? C’est possible !

Une peau rayonnante, même après 40 ans ? C’est possible !

 

Pour préserver la jeunesse de votre peau après 40 ans, il est nécessaire d’adopter de bonnes habitudes de vie et de se tourner vers des soins experts anti-âge à l’efficacité prouvée.

 

1. On se protège

Le soleil accélère le vieillissement de la peau et favorise l’apparition de taches brunes. Alors utilisez une bonne protection solaire avec un facteur de protection élevé.

2. Stop au tabac

Vous le savez peut-être, mais le tabac ternit le teint. Et cela se voit encore plus après 40 ans. Alors arrêtez de fumer !

3. Vive la vitamine C

Mangez des fruits et légumes riches en vitamine C (agrumes, poivrons, kiwis, fruits rouges, choux…) qui favorise la production du collagène, une protéine qui aide la peau à être plus élastique.

4. Nettoyage régulier

La pollution est également un facteur de vieillissement. Nettoyez bien votre peau, matin et soir avec des produits doux. Gommez aussi une à deux fois par semaine votre peau pour éliminer les cellules mortes et activer le renouvellement cellulaire.

5. Rituel de soin adapté

A 40 ans, c’est le moment d’adopter des soins experts anti-âge à l’efficacité prouvée. Votre rituel de soin doit comprendre un sérum, une crème contours des yeux et une crème de jour et de nuit. Appliquez-les en massant votre visage pour activer la microcirculation et booster l’efficacité des produits actifs.

Réduire de moitié les signes de l’âge ? C’est possible !

Innovation pour les peaux matures, la nouvelle gamme Lift Effect Plus Dermatoline Cosmétic réduit jusqu’à 46% les signes visibles de l’âge*. Une efficacité cliniquement prouvée. Son secret ? Le peptide de jeunesse qui favorise la réparation cellulaire et protège l’ADN en repulpant la peau. Résultats ? La peau est repulpée, les rides comblées et l’ovale du visage redéfini.

Santé du Monde