En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Attention aux excès de sélénium !

Antioxydants : pourquoi et comment faire le plein de sélénium ?

 

Le sélénium est un oligoélément aux puissantes propriétés antioxydantes. C'est ainsi qu'il aide à lutter contre le vieillissement et les maladies liées au vieillissement. Il prévient certains cancers, stimule notre système immunitaire et joue un rôle dans le fonctionnement de la thyroïde. Que de bonnes raisons pour faire le plein de sélénium. Encore faut-il savoir le mettre à nos menus...

 

Le sélénium est indispensable car il entre dans la composition de la glutathion péroxydase, l'une des enzymes les plus antioxydantes de l'organisme.

Grâce à ses propriétés antioxydantes, le sélénium peut intervenir dans la prévention de certains cancers, notamment les cancers de la prostate, du côlon et du poumon.

Des apports suffisants en sélénium diminuent la fréquence de ces cancers et le risque de récidives. Inversement, les personnes décédées d'un cancer semblent avoir eu des concentrations sanguines en sélénium plus basses que la normale.

Quels sont nos besoins en sélénium ?

Un adulte a besoin de 55 à 70 µg de sélénium par jour. Notre corps étant incapable de fabriquer ce précieux élément, il doit impérativement être apporté par notre alimentation ou par des compléments alimentaires.

Le sélénium est un oligoélément aux puissantes propriétés antioxydantes. C'est ainsi qu'il aide à lutter contre le vieillissement et les maladies liées au vieillissement. Il prévient certains cancers, stimule notre système immunitaire et joue un rôle dans le fonctionnement de la thyroïde. Que de bonnes raisons pour faire le plein de sélénium. Encore faut-il savoir le mettre à nos menus...

 

Que manger pour faire le plein de sélénium ?

Le sélénium se trouve en abondance dans les légumes et les céréales cultivées en agriculture biologique (l'agriculture intensive vide le sol de son sélénium, qui est désormais très rare dans les pays européens).

Les légumes les plus riches sont :

les champignons,
la tomate,
le chou,
le brocoli,
l'oignon,
l'ail.

Quant aux céréales, ce sont les complètes qui sont les plus avantageuses dans ce domaine.

A noter que les noix du Brésil sont particulièrement riches en sélénium (et en vitamine E, laquelle a aussi de puissantes propriétés antioxydantes).

Le sélénium est également présent dans les poissons, les fruits de mer et les abats.

Les produits laitiers et les eaux minérales en contiennent également, mais peu.

Attention aux excès de sélénium !

En très grande quantité, le sélénium peut se révéler toxique. Ainsi, au-delà d'une dose quotidienne de plus de 1000 µg, les cheveux deviennent cassants, les ongles friables, la peau s'infecte facilement, l'haleine devient forte et la fatigue s'installe.

De telles doses sont rarement le fait de l'alimentation. D'ailleurs, du fait d'une plus faible consommation de céréales, nos apports en Europe auraient diminué de 50%.

En revanche, la prise excessive ou inadéquate de compléments alimentaires augmente ce risque. Si vous choisissez de recourir à des compléments de sélénium, demandez l'avis de votre médecin au préalable. Ensuite, sachez que la dose maximale à ne pas dépasser est de 400 µg par jour pour les adultes et 280 µg pour les adolescents. Les femmes enceintes doivent limiter leurs apports de sélénium à 70 µg par jour.

Attention également, la supplémentation en sélénium chez les personnes souffrant d'un goitre est déconseillée.


 

Santé du Monde