En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Un composé de l'ardisie crénelée, une plante décorative asiatique, serait plus efficace que le salbutamol pour traiter les effets de l'asthme.

Une plante asiatique pour traiter les crises d'asthme

Un composé de l'ardisie crénelée, une plante décorative asiatique, serait plus efficace que le salbutamol pour traiter les effets de l'asthme.

Ardisia crenata, ou ardisie crénelée, une plante décorative asiatique contiendrait un composé au nom de FR900359 qui serait efficace pour lutter contre l'asthme, selon les résultats d'une étude publiée dans la revue médicale Science Translational Medicine. Ces conclusions ont été obtenues sur des souris et révéleraient que cette substance serait plus active pour soulager les spasmes des voies respiratoires que le salbutamol, le médicament le plus couramment utilisé dans le traitement des crises d'asthme.

Les chercheurs des Instituts de physiologie, de biologie pharmaceutique et de chimie pharmaceutique de l'Université de Bonn en Allemagne ainsi que des spécialistes de l'asthme de Nottingham (Royaume-Uni), ont constaté que le composé FR900359 présent dans l'ardisie crénelée est très efficace pour empêcher les muscles des bronches de se contracter après l'avoir testé sur des rongeurs. Or, les asthmatiques souffrent régulièrement de ces contractions prononcées empêchant une ventilation adéquate des poumons. L'essoufflement résultant peut mettre la vie en danger.

UN MÉDICAMENT PLUS EFFICACE QUE LES TRAITEMENTS CONNUS

Le nouveau composé soulage ces spasmes et a montré être plus efficace et avoir une action plus prolongée que le médicament contre l'asthme le plus répandu, le salbutamol. "Cependant, jusqu'à maintenant, nous n'avons testé la substance que chez les souris asthmatiques", explique la professeure junior Daniela Wenzel qui fait des recherches sur les maladies respiratoires à l'Institut de Physiologie de l'Université de Bonn et auteure de l'étude.

De nouvelles études sont nécessaires pour confirmer les résultats sur l'Homme.

En France, on estime qu'un enfant sur 7 et un adulte sur 20 est asthmatique.

Santé du Monde