En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Pour entretenir vos cheveux blonds entre deux rendez-vous chez le coiffeur, voici quelques astuces et conseils à appliquer.

5 astuces pour garder de belles mèches entre deux balayages !

 

Pour entretenir vos cheveux blonds entre deux rendez-vous chez le coiffeur, voici quelques astuces et conseils à appliquer. Les cheveux poussant en moyenne d’1 cm par mois, c’est un peu la panique lorsque commencent à apparaître les racines foncées et que le blond vire au jaune fadasse. On serait bien tentée par une colo maison ou par je ne sais quelle recette de grand-mère (citron, eau oxygénée…), mais on garde la tête froide et pour ne pas mettre en péril notre blond californien, on adopte des gestes simples qui ont fait leurs preuves !

 

SOMMAIRE

Optez pour des soins déjaunisseurs
Abusez des soins pour donner de l’éclat
Camouflez vos racines avec la coloration éphémère
On se lave les cheveux plus souvent
On adopte une coiffure de transition

Optez pour des soins déjaunisseurs

Sans mélanine, les cheveux méchés sont plus ternes, plus poreux et plus exposés à l’oxydation d’où l’apparition de composants jaunes et orangés dans la chevelure. Pour neutraliser cette teinte, adoptez les soins déjaunisseurs à base de pigments bleus et violets. « Appliquez le soin en cataplasme en couche épaisse et laissez poser le temps indiqué. Emulsionnez puis rincez. N’hésitez pas à traiter aussi votre lighting (éclaircissement partiel, réalisé sur les racines) », explique David Lucas, coiffeur-coloriste*. Mais réservez ces shampoings lorsque vous constatez la présence de ces reflets dorés, deux à trois fois par semaine est suffisant.

Abusez des soins pour donner de l’éclat

Pour limiter les dégâts, continuez à en prendre soin. Plus vous les nourrirez plus ils gagneront en éclat. Car les cheveux méchés s’ils ne seront jamais brillants, peuvent avoir de l’éclat, de la lumière. L’objectif des soins est donc de leur redonner du pep’s. Pour cela il faut refermer et lisser les écailles car si la cuticule n’est pas colmatée, le cheveu paraîtra tout tristounet. Alors soignez-les comme des cheveux secs en faisant trois fois par semaine un masque. N’utilisez pas de soin pigmenté doré car le cheveux très sensibilisé et poreux va s’imprégner de ces pigments. Préférez un soin dit « blanc » sans nuance et translucide.

Camouflez vos racines avec la coloration éphémère

Optez pour une solution de dépannage inédite, les camoufleurs en poudre qui font véritablement illusion. En spray retouche ou shampoing secs spécial cheveux blonds, ces poudres minérales se vaporisent sur les racines apparentes et diffusent des pigments colorés pour les recouvrir en un clin d’œil. C’est assez spectaculaire car elles adhèrent aux cheveux ni vu ni connu ! Ces formules trompe-l’œil s’inspirent des nuances utilisées en maquillage dans la composition de fonds de teint, de poudres visage et de mascaras pour s’adapter à toutes les nuances des cheveux clairs. Vaporisez à 15 cm des racines, massez le cuir chevelu, puis laissez sécher sans chercher à ôter le produit.

On se lave les cheveux plus souvent

Lavez vos cheveux régulièrement, conseille David Lucas, pour ôter le sébum qui, en graissant et collant les racines, accentue les démarcations et donne une impression de cheveux plus foncés. Vous pouvez les shampouiner tous les jours et rincez-les systématiquement à l’eau douce après chaque passage en piscine. Dès que vous le pouvez, profitez des rayons du soleil, le meilleur ami des cheveux méchés.

On adopte une coiffure de transition

Pour cacher une raie de cheveux grisonnante ou foncée, nouez vos cheveux en chignon tout en créant un « flou artistique ». Il suffit de laisser négligemment tomber quelques mèches encore claires sur les contours du visage ou de boucler les cheveux : le volume accroche la lumière et le mouvement dissimule l’effet racines. Pensez aussi au bandeau ou headband qui, bien positionné sur la tête, camoufle élégamment les racines.


 

Santé du Monde