En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Le lissage brésilien : 3 ans après

Le lissage brésilien : 3 ans après


Cela fait un moment que je n’ai pas publié de billet récapitulatif au sujet du lissage brésilien. Pourtant, cela fait maintenant trois ans que ce soin pour les cheveux est entré dans ma vie. Pour moi, c’est devenu une habitude de filer au salon de coiffure de ma meilleure amie Pauline pour me faire faire un lissage brésilien. Alors, trois ans après avoir commencé, quel est mon avis ? La réponse est dans ce post !


Le lissage brésilien, qu’est-ce que c’est ? (Petit rappel)
Un soin hydratant à la kératine permettant d’hydrater le cheveu et de le gainer. Le lissage brésilien va détendre le cheveu, mais ne rendra pas votre chevelure lisse comme des baguettes contrairement au lissage japonais. Vous pouvez tout à fait réaliser un lissage brésilien à la maison ou chez le coiffeur.
Petite mises en garde malgré tout ! Je vous invite à découvrir mon post sur les arnaques liées au lissage brésilien ainsi que la liste noire des lissages brésiliens.

Le lissage brésilien sur cheveux colorés / méchés / décolorés : 
D’expérience, je ne recommande pas d’enchaîner coloration ou décoloration + lissage brésilien dans la même journée. Chez moi, le lissage avait beaucoup moins bien pris, mon cheveu semblait saturer du trop-plein d’attention qui lui avait été réservé pendant la journée. Autre chose, j’ai pris l’habitude de réaliser ma couleur une grosse dizaine de jours avant de faire mon lissage brésilien. Histoire que les pigments aient le temps de vivre et de s’installer.
Chose très importante : on garde en tête que le lissage brésilien fait virer les couleurs de cheveux. Pas votre couleur naturelle, bien évidemment, hein. Mais tout le reste : ça bouge. C’est la raison pour laquelle on me colore toujours les cheveux un poil plus foncé dès lors qu’il s’agit d’une coloration pré-lissage brésilien. Et dans le cadre de ma couleur rousse qui est une couleur très difficile à gérer, je fais le rinçage au salon de Pauline et elle me re-patine les cheveux ensuite.

Quel résultat sur mes cheveux ? 
Au global, j’ai le cheveu beaucoup plus facile à coiffer qu’avant. Il y a trois ans, je sentais que Pauline avait vraiment mal au bras : elle devait vraiment tirer pour que mon brushing soit parfait. Aujourd’hui, ça prend cinq fois moins de temps, ça ne demande pas d’effort et le travail est vraiment facilité.
Mes cheveux sont globalement moins mousseux, forcément après trois ans de lissage… J’ai toujours du volume, mais un volume maîtrisé.
Et je dois avouer que je suis devenue accro au lissage. Dès que mes bordures de crâne se remettent à frisotter, ça m’énerve : ça ne fait pas net. Le lissage m’a habituée à la facilité : je ne sèche quasiment plus mes cheveux au sèche cheveu (et ça leur fait BEAUCOUP) de bien) et quand je le fais, ça dure peu de temps et je n’utilise pas de brosse. Résultat, quand je suis en fin de parcours pour un lissage brésilien, je suis énervée rien qu’à l’idée de devoir me remettre à me coiffer… Comme quoi, tout ça m’a rendue encore plus paresseuse !
Bref, je ne vais pas y aller par quatre chemins : oui, le lissage brésilien a changé ma vie. Mes cheveux revivent, ils deviennent de plus en plus beaux et bien souples, ils paraissent sains… Je ne regrette absolument pas d’avoir franchi le cap !
Seul bémol ? La pose du lissage brésilien… Ce qui m’amène au paragraphe suivant…!

Lissage brésilien avec ou sans rinçage ? 
J’ai essayé les deux et je suis toujours revenue vers le lissage brésilien sans rinçage. Tout simplement parce que je trouve cette technique beaucoup plus efficace sur moi. Concrètement, cela m’impose de rester plusieurs jours avec un lissage qui pose sur la tête et les cheveux un brin poisseux. Soyez rassurées, les gens qui ne me connaissent pas et qui me croisent ne se disent pas que j’ai les cheveux sales ! Juste que je me retrouve avec des cheveux tout plats et collés sur le crâne, sans possibilité de les attacher afin que cela ne fasse pas de pli.
Quand rincer le lissage d’ailleurs ? On recommande en général d’attendre au moins 48 heures. Pour ma part, je repousse souvent à 72 heures, en passant de temps en temps les plaques dessus afin que le lissage tienne encore mieux.

Un dernier petit conseil pour la route ? 
Choisissez le bon moment pour réaliser votre lissage brésilien. Surtout s’il s’agit d’un lissage chez le coiffeur qui représente un investissement certain. Regardez la météo des jours à venir : grosse chaleur ou pluies diluviennes ? Oubliez le lissage, vous risqueriez de ne pas optimiser sa tenue. En effet, pendant tout le temps de pose il faut fuir l’humidité, la transpiration, etc…

Où faire un lissage brésilien à Paris ? 
Moi, je le fais chez ma meilleure amie, dans son salon de coiffure appelé Le 58. Appelez-la pour un diagnostic !
Vous pouvez également lire mon avis sur le lissage brésilien 10 mois après, il avait été réalisé dans l’ancien salon de coiffure de Pauline.

Santé du Monde