En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

La consommation importante de caféine des futures mamans est associée à un poids plus important chez l'enfant.

Café pour maman, surpoids pour bébé?

 

La consommation importante de caféine des futures mamans est associée à un poids plus important chez l'enfant.

Une étude prospective norvégienne sur plus de 50 000 femmes enceintes a trouvé un lien entre consommation de caféine pendant la grossesse et le poids des enfants par la suite.

L’étude

Après avoir récolté les données nécessaires aux évaluations et ajustements statistiques, les chercheurs ont découvert que la consommation de café des mamans était associée de manière linéaire avec le surpoids des enfants. 

Comparé au groupe de femmes qui consommait peu de caféine (moins de 50 mg/j; 46 % de la cohorte) le risque de surpoids était de :

+15 % pour les consommations moyennes (50-199 mg/j ; 44 % de la cohorte)
+30 % pour les consommations élevées (200-299 mg/j ; 7 % de la cohorte)
+66 % pour les consommations très élevées (plus de 300 mg/j ; 3 % de la cohorte)

Plus la consommation de caféine était élevée, plus le surpoids perdurait dans l’enfance. 

Cependant, cette étude d’observation ne permet pas de conclure à un lien de causalité, surtout que les estimations des taux de caféines consommées proviennent de différentes produits (café, thé, sodas, etc.). Il faut également rester prudent concernant les pourcentages des deux derniers groupes : un groupe avec beaucoup moins de participants que les autres donnant souvent des valeurs statistiques potentiellement extrêmes et donc moins représentatives.

Cette étude est néanmoins la première à identifier un lien entre consommation de caféine lors de la gestation et surpoids chez les enfants. 

 

En pratique

Pour l’instant, il n’y a pas assez de preuves pour déconseiller la consommation de caféine aux femmes enceintes, sachant qu’il est déjà recommandé de diminuer sa consommation de caféine lorsqu’on attend un bébé.

Notez qu’un régime alimentaire délétère (de la maman comme du papa, et même des arrière-grands-parents…), la consommation de boissons "light", et un poids initial important (et trop de poids pris pendant la grossesse) sont aussi associés à des risques de surpoids chez le futur enfant.

Santé du Monde