En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Les marques de cosmétiques devront se conformer à des règles plus strictes dans leurs publicités

Cosmétiques : attention à l'effet lifting

 

Les marques de cosmétiques devront se conformer à des règles plus strictes dans leurs publicités, à la suite d'une décision du conseil d'administration de l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP)

Ce dernier a validé des règles, qui seront valables pour toutes les publicités concernant les cosmétiques, dans tous les médias, à partir du 1er mars 2010.
L'Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, organisme indépendant administré par les annonceurs, les agences et les médias, s'est conformée aux demandes du Conseil paritaire de la publicité (CPP) concernant la publicité pour ces produits cosmétiques.
Dès le 1er mars 2010, les publicités pour produits de beauté devront indiquer, lorsque des résultats de tests sont cités, si ces derniers proviennent de laboratoires internes ou externes aux entreprises.

Des informations sur les échantillons ayant servi pour ces tests, comme le nombre exact de personnes, devront également être précisées.
Les publicités devront aussi prendre des précautions pour ne pas créer d'amalgame entre des produits de beauté et des actes chirurgicaux. Le terme "effet lifting" par exemple devrait être employé avec précaution, selon l'avis du conseil paritaire de la publicité (CPP).
Enfin, ces nouvelles règles devraient limiter l'appellation de produits dits "bio" ou "naturels".
Site : www.arpp-pub.org

Santé du Monde