En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Qu’est-ce que la vraie faim ?

Trop d’appétit ? Trop de kilos ? Quelles sont les solutions ?

 

C‘est injuste, mais c’est comme ça, malheureusement. Il y en a dont la faim ne se manifeste qu’avant les repas et d’autres qui ont toujours de l’appétit  et prennent  alors trop de kilos. Comment rétablir la situation et mincir raisonnablement.

 

SOMMAIRE

Qu’est-ce que la vraie faim ?
Qu’est-ce que l’appétit ?
Comment contrôler votre appétit ?
Comment tromper votre appétit ?
D’autres moyens de tromper son appétit

Qu’est-ce que la vraie faim ?

La faim et l’appétit, ça n’est pas tout à fait la même chose. Et de les distinguer vous aidera à vaincre certaines pulsions catastrophiques.

La faim est totalement physiologique : elle se manifeste lorsque votre corps est en manque d’énergie, et surtout de glucides qui la fournissent en priorité.

Vous avez alors une sensation de creux dans l‘estomac, qui souvent gargouille. Vous avez la tête vide, vous êtes de mauvaise humeur.

Cette faim est tout à fait normale avant un repas, petit déjeuner, déjeuner ou dîner. Dès que vous mangez, vous vous sentez mieux.

Qu’est-ce que l’appétit ?

L’appétit est une envie de manger, même lorsqu’on n’a pas ou plus faim.

Vous avez envie d’une deuxième portion de dessert à la fin du dîner, de biscuits dans l’après-midi alors que votre déjeuner a été copieux. En fait, vous avez très souvent envie de manger alors que vous n’avez pas vraiment faim.

Si vous vous posez la question « Est-ce que j’ai vraiment faim ? » avant de vous resservir ou de plonger dans le paquet de biscuits, et si vous buvez un bon verre d’eau avant de céder à cette envie, il y a de grandes chances pour que vous n’y cédiez pas !


 

D’autres moyens de tromper son appétit

Pain, jus de tomate, crudités comblent le vide de votre estomac.

Mais il existe aussi des substances : mucilages, gommes, pectines, algues qui ont le pouvoir d’absorber 80 à 100 % de leur poids d’eau. Elles existent en poudre ou en gélules que l’on doit obligatoirement absorber avec beaucoup d’eau.

Parmi celles-ci, le konjac, très à la mode, et dont le nom scientifique est amorphophallus konjac. Il s’agit d’une plante très cultivée et utilisée en Asie, et surtout au Japon depuis des millénaires.

Le tubercule du konjac est riche en une fibre soluble particulière, le glucomannane, dont le pouvoir d’absorption d’eau est très important. Il ne contient quasiment rien d’autres, ni glucides, ni sels minéraux, ni vitamines, donc pas de calories.

Ce tubercule de konjac est transformé en une très fine farine. À partir de celle-ci, on fabrique des nouilles. Cuisiné comme des pâtes, ce produit apporte évidemment moins de calories que celles-ci, à condition de ne pas les noyer de beurre et/ou de fromage !

Mais le konjac existe aussi en gélules, faciles à absorber, que l’on doit prendre une ½ heure avant le repas avec un énorme verre d’eau.

Une gélule de konjac est suffisante pour tromper son appétit. Au-delà, vous risquez des ballonnements, des troubles digestifs et même des risques d’étouffements. Prudence, donc !


 

Santé du Monde