En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

La durée moyenne mesurée à partir de celles de tous les couples, s'élève à 5,4 minutes sur la période de quatre semaines

Quelle est la durée moyenne d'un rapport sexuel ?

 

A cette devinette, un psychologue à l'université de Queensland en Australie répond le plus scientifiquement possible dans un billet de blog relayé par le Huffington Post.

En matière de sexualité, il n'y a pas vraiment de règle. Ainsi en est-il de la problématique autour de la durée moyenne des rapports sexuels, question délicate auxquels les scientifiques peinent à apporter une réponse. C'est pourtant ce qu'a tenté de faire l'Australien Brendan Zietsch dans un billet de blog sur le Huffington Post. Le psychologue à l'Université de Queensland (Australie) s'est interrogé sur la durée "normale" des relations charnelles en s'efforçant de répondre le plus précisément possible. Il est parti du postulat que la durée du rapport devait être mesuré en se focalisant sur la période entre la pénétration et l'éjaculation. Il s'est basé sur une étude menée auprès de 500 couples originaires de divers endroits de la planète qui consistait à calculer ce temps compris entre le moment où les couples appuyaient pendant l'acte sur un bouton "start" au moment de la pénétration du pénis, puis sur le bouton stop lors de l'éjaculation. Chacun jaugera de la légitimité de ce mode opératoire, toujours est-il que les résultats suggèrent que la moyenne de chaque couple (calculée à partir de tous leurs rapports sexuels pendant la période de quatre semaines) va de 33 secondes pour la durée la plus courte, à 44 minutes (soit 80 fois plus!) pour la plus longue, précise le Huff post.

5,4 MINUTES EN MOYENNE

Ces chiffres approximatifs confirment donc pour l'auteur qu'il n'y a pas "une durée "normale" pour le rapport sexuel. La durée moyenne (médiane en fait, techniquement), mesurée à partir de celles de tous les couples, s'élève à 5,4 minutes sur la période de quatre semaines, précise le spécialiste.

Le psychologue dégage quelques enseignements de cette étude à savoir que ni le préservatif ni l'origine géographique des couples ou la circoncision du pénis ne semblent influencer la durée du rapport, pas plus que la circoncision éventuelle chez l'homme.

En revanche, l'âge des participants aurait un impact sur la durée moyenne des rapports sexuels : "plus un couple est âgé, plus les relations sexuelles sont courtes".

Santé du Monde