En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Les bénéfices du mariage sur la santé se sont détériorés avec le temps, selon une étude américaine.

Les personnes mariées ne seraient pas en meilleure santé que les célibataires

 

Les bénéfices du mariage sur la santé se sont détériorés avec le temps, selon une étude américaine.

Le mariage, c'est la santé ? De nombreuses recherches se sont déjà penchées sur la question, affirmant que cette institution avait des effets bénéfiques sur le cœur, l'espérance de vie ou encore la santé mentale. Mais qu'en est-il vraiment ? Une nouvelle étude réalisée par un chercheur en sociologie de l'Université d'État de l'Ohio et publiée dans la revue Social Science Quarterly démontre aujourd'hui le contraire.

DES CHANGEMENTS CULTURELS EN CAUSE ?

 

Dmitry Tumin, qui a mené ces recherches, s'est appuyé sur le Panel Study of Income Dynamics, une enquête longitudinale menée auprès des ménages américains. Il s'est ainsi intéressé à la santé de 12 373 personnes mariées pendant des laps de temps différents (jusqu'à quatre ans, de cinq à neuf ans, puis 10 ans ou plus) et nées au cours de différentes décennies (entre 1955 et 1964, entre 1965 et 1974, puis entre 1975 et 1984). Les participants devaient noter régulièrement leur état de santé général sur une échelle allant d'"excellent" à "mauvais".

Le chercheur a constaté que les bénéfices du mariage sur la santé s'étaient détériorés avec le temps : ces bienfaits n'étaient visibles que chez les couples mariés depuis plus de 10 ans. Et chez les personnes mariées entre 1975 et 1984, c'est-à-dire la dernière décennie étudiée, ces bénéfices s'étaient complètement atténués.

Pour Dmitry Tumin, ce phénomène s'explique notamment par des changements culturels qui ont fait disparaître les "effets protecteurs" du mariage. Il explique que les couples se marient de plus en plus tardivement et que le mariage est devenu une source d'anxiété : "Avec plus de sollicitations à la maison et au travail, et moins de temps passé ensemble, les couples mariés d'aujourd'hui voient davantage le mariage comme source de conflit et de stress que comme quelque chose qui protège leur santé", conclut le chercheur.

Santé du Monde