En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Dépression : Google propose un test pour favoriser le diagnostic

Dépression : Google propose un test pour favoriser le diagnostic

 

En tapant le mot "dépression" sur Google, les internautes américains ont désormais accès à un questionnaire visant à déterminer leur état de santé mentale.

 

Douleurs musculaires, piqûres, vomissements... Ces maux du quotidien font souvent l'objet de recherches Google. L'objectif ? Tenter d'en savoir davantage sur son état de santé afin de trouver des solutions. Mais certains internautes s'interrogent sur des souffrances plus profondes, en lien notamment avec leur santé mentale. Problème : le sérieux des résultats n'est pas toujours garanti. Pour remédier à cela, Google US renvoie désormais vers un test clinique lorsque les internautes américains tapent le mot "dépression" dans le moteur de recherche.

Un premier pas vers un diagnostic clinique

Le géant du web s'est associé à la National Alliance On Mental Illness (NAMI), pour proposer ce questionnaire validé cliniquement et baptisé "PHQ-9". Créé en 1999 par les Dr Spitzer, Williams et Kroenke, il est composé de neuf questions, permettant aux internautes de déterminer "leur niveau de dépression". Le résultat, confidentiel, ne se substitue évidemment pas au diagnostic d'un médecin mais peut être une première étape vers une évaluation, précise Google dans un communiqué. "Nous espérons qu'en mettant cette information à disposition sur Google, de plus en plus de gens prendront conscience de leur dépression et chercheront un traitement pour aller mieux et améliorer leur qualité de vie", conclut le moteur de recherche.

Pour l'heure, ce questionnaire n'est disponible qu'aux Etats-Unis.

Santé du Monde