En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

L'heure d'été: le recul de l’heure peut augmenter la dépression saisonnière

La fin de l'heure d'été signifie des jours plus courts, moins de soleil et, pour certains, un risque accru de dépression saisonnière. 

Beaucoup de gens sont sujets à la dépression saisonnière en automne et en hiver.
La recherche indique que l'heure d'été peut augmenter les symptômes de la dépression saisonnière chez certaines personnes.

Chaque année, à compter du dernier dimanche de mars, les horloges sont configurées avec une heure d'avance. Puis, le dernier dimanche d’Octobre ,elles sont reculées.

Depuis son adoption, le passage à l’heure d’été a fait l’objet de controverses. Certains soutiennent que cela réduit la consommation d'énergie et améliore l'économie. D'autres disent qu'il existe des problèmes potentiels de santé et de sécurité, tels que le risque accru de crises cardiaques ou d'accidents de la route.

Une préoccupation émergente, cependant, concerne ses effets sur les troubles de l'humeur, tels que la dépression saisonnière.

 

A LIRE AUSSI : NOTRE INTESTIN À L'ORIGINE DE CERTAINES DÉPRESSIONS

Qu'est-ce que la dépression saisonnière?

La dépression saisonnière est un type de trouble de l'humeur qui survient principalement à un moment précis de l'année.

Le plus souvent, les gens souffrent de dépression saisonnière pendant les mois d'automne et d'hiver. Il y a cependant ceux qui souffrent d'une forme de dépression saisonnière qui survient pendant les mois de printemps et d'été.

Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM-5) est un manuel utilisé par les prestataires de soins de santé mentale pour diagnostiquer les troubles mentaux tels que la dépression saisonnière.

Le nom DSM-5 pour cette condition est «trouble dépressif majeur avec un schéma saisonnier». Il est également communément appelé trouble affectif saisonnier (SAD) .

A lire aussi : Lien entre obésité et dépression

Selon le DSM-5, la dépression saisonnière comprend des symptômes tels que:

se sentir triste ou déprimé
perdre de l'intérêt pour des choses appréciées auparavant
manger plus, surtout des glucides
trop dormir
manque d'énergie ou fatigue
se sentir agité ou ralenti
se sentir coupable ou sans valeur
avoir des problèmes pour prendre des décisions ou se concentrer
penser à la mort ou au suicide

Les personnes souffrant de dépression saisonnière suivent généralement le même schéma chaque année, se sentant déprimées en automne et en hiver (ou au printemps et en été), mais se sentant bien le reste de l'année.

Si vous avez vécu cette tendance pendant au moins 2 ans de suite, il est possible que vous présentiez une dépression saisonnière.7

La dépression est une réelle maladie qui touche de nombreuses personnes.

Qu'est-ce qui cause la dépression saisonnière?

Nos corps ont une horloge interne, ou rythme circadien , qui nous fait passer par des périodes quotidiennes de sommeil et de veille.

Notre horloge biologique est réglée en fonction de notre exposition au soleil. Lorsque la lumière pénètre dans nos yeux, elle envoie le message à notre cerveau qu'il est temps de se réveiller. Quand il fait noir dehors, un signal hormonal est envoyé à notre cerveau indiquant qu'il est temps de dormir.

En automne et en hiver, lorsque les jours sont plus courts, notre horloge biologique peut être perturbée en raison d'une exposition insuffisante au soleil. Cela peut entraîner les symptômes de la dépression saisonnière.

Comment l'heure d'été affecte-t-elle la dépression saisonnière?

Les personnes qui souffrent de dépression saisonnière sont déjà sujettes aux perturbations de leur horloge biologique. On pense que les changements de temps pourraient aggraver la dépression en perturbant encore plus l'horloge biologique.

La recherche semble suggérer que c'est vrai. Une étude publiée en 2017 a révélé une augmentation de 11% des épisodes dépressifs lors du passage de l'heure d'été à l'heure normale.

On pense que, lorsque le coucher du soleil est plus tôt, il perturbe certaines de nos fonctions corporelles.

«Le rythme circadien, où le cycle de 24 heures qui nous aide à réguler le moment où il faut dormir, se lever et manger, est ébranlé». "Un bon fonctionnement pour la santé et la santé mentale repose sur une régulation de ce processus."

Les effets néfastes du changement printanier sont principalement causés par le manque de sommeil qui provoque la fatigue. Le changement de temps provoque une inadéquation entre le système de chronométrage de notre corps et les attentes sociales, telles que devoir se rendre au travail une heure plus tôt.

Comment soigner la dépression périnatale?

Conseils pour réduire votre risque de dépression saisonnière

Les quatre conseils pour réduire votre risque de dépression saisonnière sont :

Commencez le traitement de thérapie par la lumière tôt. Celui-ci peut à la fois traiter et prévenir la dépression saisonnière. Commencez à l'utiliser avant l'apparition des symptômes.
Si possible, prévoyez de vous rendre dans un endroit plus ensoleillé lorsque vous êtes le plus susceptible à la dépression. Dans certains pays comme la Norvège, où la dépression saisonnière est courante, les gens se rendent souvent dans des zones plus ensoleillées, comme la Côte d'Azur, pour y remédier.
Sortez et marchez au soleil du matin. Une promenade d’au moins une heure au soleil peut constituer une alternative utile à la luminothérapie. (Assurez-vous simplement que vous portez un écran solaire.)
N'ayez pas peur de demander de l'aide si vous en avez besoin. De nombreuses personnes souffrent du TAS et vous ne devriez pas en être gêné ni avoir peur d'en parler avec vos amis, votre famille et votre professionnel de santé.
Quand consulter votre généraliste ? Il est normal de se sentir parfois déprimé ou fatigué.

Cependant, si vous vous sentez faible pendant des jours et que vous ne semblez pas trouver la motivation pour faire des choses qui vous plaisent normalement, nous vous recommandons de demander de l'aide à votre généraliste.

Ceci est particulièrement important si vous remarquez des changements dans votre sommeil et votre appétit, si vous consommez de l'alcool pour vous réconforter ou si vous avez des idées suicidaires.

LA LUMINOTHÉRAPIE POUR LA DÉPRESSION SAISONNIÈRE

Traitements contre la dépression saisonnière

Il existe plusieurs options efficaces pour traiter la dépression saisonnière, notamment les médicaments, la psychothérapie et la luminothérapie.

Médicaments

Selon l' Institut national de la santé mentale , un type d'antidépresseur appelé inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS) peut être utilisé pour traiter la dépression saisonnière.

Les ISRS comprennent des médicaments tels que la fluoxétine , la sertraline et le citalopram .

Un autre type de médicament appelé bupropion est également approuvé pour le traitement de la dépression saisonnière.

Psychothérapie

La psychothérapie peut également traiter la dépression saisonnière. En particulier, un type de psychothérapie appelé thérapie cognitivo-comportementale (TCC) est utile.

La TCC consiste à aider les gens à reconnaître leurs pensées négatives et à les remplacer par des pensées plus positives.

Une adaptation spéciale de la TCC appelée CBT-SAD ajoute une technique appelée activation comportementale aux techniques habituelles de la TCC.

L'activation comportementale consiste à aider les personnes à trouver des activités qui leur permettront de mieux faire face à l'hiver.

Luminothérapie

La luminothérapie est une autre méthode permettant de traiter la dépression saisonnière.

La luminothérapie consiste à s'asseoir devant un boîtier à lumière chaque jour au réveil.

Les boîtiers à lumière émettent une lumière qui imite ce que vous recevriez normalement du soleil naturel du matin. Cela réinitialise votre horloge biologique et corrige vos symptômes.

La lumière émise par les caissons lumineux est très différente de l'éclairage intérieur ordinaire. Il est calibré pour vous fournir l'intensité et la fréquence de lumière correctes nécessaires à la réinitialisation de votre horloge biologique.

Les caissons lumineux sont également conçus pour filtrer les rayons ultraviolets nocifs.

CONCLUSION

La dépression saisonnière n’est pas une fatalité. Vous pouvez, si vous en souffrez, la combattre par différents traitements médicamenteux, une psychothérapie ou le recours à la luminothérapie

Santé du Monde