En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Le yoga est une pratique de bien-être au sens large du terme. Et le bien-être sexuel en fait partie !

Yoga : 5 postures pour atteindre le septième ciel !

 

La posture de la guirlande (Malasana), pour assouplir les hanches
La posture du bateau (Navasana), pour renforcer le périnée
La posture du verrou (Udhyana Bandha), pour libérer l’énergie du ventre
La posture de demi-torsion (Ardha Matsyendrasana), pour améliorer sa souplesse
La posture du chameau (Ushtrasana)

 

Le yoga est une pratique de bien-être au sens large du terme. Et le bien-être sexuel en fait partie ! Certaines positions permettent en effet de s’assouplir, de muscler son périnée, de stimuler ses organes sexuels. A pratiquer sans modération !

 

La guirlande, le bateau ou le verrou ne sont pas des positions du kamasutra mais des postures de yoga qui vont vous permettre de renforcer les muscles essentiels au plaisir et à l’orgasme. Suivez le guide…

 

La posture de la guirlande (Malasana), pour assouplir les hanches

Cette posture de yoga permet de débloquer les tensions localisées dans le bas du dos, et améliore la souplesse du bassin, favorisant un acte sexuel plus fluide. De plus, elle a des vertus dynamisantes et stimulantes, en particulier sur l’énergie sexuelle.

En pratique :
Debout, pieds écartés de la largeur des hanches, descendez le bassin jusqu’en bas. Positionnez le buste entre les genoux, joignez les paumes l’une contre l’autre en maintenant les coudes entre les genoux. Les avant-bras doivent être parallèles au sol. Tenez la position 3 minutes en respirant profondément.

 

La posture du bateau (Navasana), pour renforcer le périnée

Cette position stimule les muscles profonds des abdominaux, ce qui permet de renforcer le périnée. Or un périnée tonique, c’est la clé pour développer ses sensations, et donc pour atteindre l’orgasme plus facilement !

En pratique :
Assise par terre, jambes tendues et jointes. Pliez les jambes et décollez les talons du sol en penchant le buste légèrement vers l’arrière. Tendez les deux bras droit devant vous, à l’horizontale. Une fois que vous avez stabilisé cette position, tendez les jambes en amenant les pointes de pieds vers le plafond, tout en expirant. Contractez les abdos et le périnée. Maintenant la position 3 secondes avant de reposer doucement les pieds au sol.

 

La posture du verrou (Udhyana Bandha), pour libérer l’énergie du ventre

Cette position permet de renforcer la sangle abdominale, tout en stimulant l’ensemble des viscères (foie, rate, intestins, pancréas…). Elle a aussi des effets réchauffant et calmant .Notez que cet exercice se pratique de préférence à jeun, l’estomac vide.

En pratique :
Debout, pieds parallèles et écartés de la largeur du bassin, posez les mains sur les cuisses et fléchissez les genoux pour descendre le bassin entre les pieds. Gardez le dos plat et les épaules relâchées, ainsi que le regard bien droit. Expirez par le nez en rentrant le ventre vers l’intérieur et vers le haut. Maintenez la position le plus longtemps possible sans respirer. Puis relâchez tout doucement la contraction en inspirant. Faites 5 séries.

 

La posture de demi-torsion (Ardha Matsyendrasana), pour améliorer sa souplesse

Cette position basée sur la torsion permet de décontracter le dos et de chasser les tensions. Elle améliore la souplesse et la mobilité, deux qualités essentielles pour les galipettes !

En pratique :
Assise, jambes tendues devant vous, passez la jambe gauche par au-dessus de la jambe droite et posez le talon au sol, au niveau de la fesse. Amenez le bras gauche vers l’extérieur du genou droit et attrapez votre cheville. Gardez le dos toujours bien droit, accompagnez le mouvement du regard et respirez profondément pendant quelques minutes. Faites le même exercice de l’autre côté.

 

La posture du chameau (Ushtrasana)

Cette position renforce les cuisses et les hanches, développe la concentration, et stimule le fonctionnement des organes sexuels. C’est une posture incontournable mais attention assez exigeante : mieux vaut ne pas forcer et y aller par étapes.

En pratique :
A genoux, penchez le buste vers l’arrière en laissant tomber les bras afin de toucher vos talons avec vos mains. Remontez en expirant profondément. Si vous êtes débutante, mettez les orteils à la retourne, cela vous évitera de descendre trop bas.

Santé du Monde