En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Les boissons qui augmentent votre risque de diabète

Il n’y a pas que les sodas, les boissons au lait et autres boissons sucrées augmentent votre risque de diabète

A lire ausi : Le sucre est partout…Attention au diabète !

Les chercheurs affirment que les personnes qui boivent de plus en plus de boissons sucrées présentent un risque de diabète plus élevé de 16%.
Réduire le nombre de boissons sucrées que vous buvez chaque jour peut aider.

Réduire votre risque de diabète de type 2 peut être aussi simple que de changer le contenu de votre verre.

Une étude récente de l'école de santé publique Harvard TH Chan indique que les personnes qui boivent de plus en plus de boissons sucrées (y compris du jus de fruit à 100%) courent un risque «modérément» élevé de diabète de type 2.

L'étude a suivi la consommation de boissons sucrées chez 192 000 participants au cours des 26 dernières années tout en évaluant leur état de santé général tous les 4 ans.

Les chercheurs ont découvert que les personnes qui buvaient de plus en plus de boissons sucrées  dont le jus de fruits à 100% avaient un risque de diabète de type 2 de 16% plus élevé

A lire aussi : Le diabète, un risque de dysfonction sexuelle augmenté

«Je ne comprends pas pourquoi vous voudriez dépenser ces calories et votre consommation de sucre dans une boisson plutôt que dans une chose qui est réellement bénéfique», a déclaré Alexis Elliott , LCSW, LISW-CP, CDE, coach de santé spécialisé dans le traitement des personnes. souffrant de diabète et les personnes atteintes d'obésité et de troubles de l'alimentation.

"Bien sûr, les gens savent que ce n'est pas bon pour eux, mais ils ne visualisent pas toujours la quantitéde sucre présente  dans une canette de soda", a déclaré Elliott.

Précisons par exemple:

une cannette de 33cl de Coca Cola contient 39 grammes de sucre
un verre de 25cl de jus d'orange à 100 pour cent contient 30,9 grammes de sucre
une tasse de 25cl (une «grande») de thé latte Starbucks Chai contient 32 grammes de sucre

A lire aussi : Le diabète gestationnel, c'est quoi ?

Les jus de fruits continuent également de semer la confusion chez ceux qui tentent d’améliorer leur nutrition.

«Le problème avec les jus de fruits, c'est que vous ne prenez que le sucre sans les fibres ni les nutriments dont vous avez besoin et dont vous bénéficiez lorsque vous mangez une pomme», a expliqué Elliott.

Les boissons allégées ne vous aident pas

Les personnes qui boivent des boissons édulcorées artificiellement présentent un risque de diabète de type 2 plus élevé de 18%, mais les auteurs de l’étude ont mis en garde que d’autres variables jouent un rôle dans cette conclusion.

«Les résultats concernant les PBU doivent être interprétés avec prudence en raison du risque de causalité inverse (les personnes déjà à risque élevé de diabète peuvent passer des boissons sucrées aux boissons diététiques) et du biais de surveillance (les personnes à risque élevé sont plus susceptibles d'être dépistées pour le diabète et donc diagnostiquées plus rapidement) », explique le rapport.

A lire aussi : FRUCTOSE : de nombreuses études le désignent comme étant la cause principale du diabète.

L'aspartame est l'édulcorant artificiel le plus répandu dans les sodas diététiques

Bien qu’il n’élève pas la glycémie immédiatement après avoir été consommé, un Étude de 2018 Trusted Source suggéré que l’édulcorant puisse potentiellement affecter les niveaux de cortisol et la résistance à l’insuline.

Donc avoir recours à des boissons édulcorées n’est pas la solution. Au lieu de cela, l'objectif devrait être de se concentrer sur la consommation de plus d'eau.

Remplacer une portion de soda ou de jus par de l'eau ou du café ou du thé non sucré peut réduire votre risque de diabète de type 2 de 2 à 10%, selon les chercheurs.

«Les résultats de l’étude vont dans le sens des recommandations actuelles pour remplacer les boissons sucrées par des boissons non caloriques sans édulcorant artificiel. Bien que les jus de fruits contiennent des éléments nutritifs, leur consommation devrait être modérée » , a déclaré dans un communiqué de presse le Dr Frank Hu , MPH, professeur de nutrition et d'épidémiologie ainsi que principal auteur de l'étude .

A lire aussi : TOUS UNIS CONTRE LE DIABÈTE

Etes vous addict au sucre ?

«Le sucre peut créer plus de dépendance que l’héroïne», a expliqué Elliott. "Mais nous sommes exposés au sucre tout le temps, et la société considère que c'est une forme acceptable de substance addictive, il est donc beaucoup plus difficile à gérer ou à éviter."

Elliott constate souvent une dépendance vis-à-vis du sucre dans les choix alimentaires les plus inoffensifs, tels que les desserts.

«J'ai tellement de clients qui ne peuvent abandonner les cafés en poudre sucrés et il y a tellement de sucre dans une toute petite portion», a-t-elle déclaré.

Même si certains détails des critères de dépendance ne s'appliquent pas strictement au sucre, beaucoup d'autres le sont, a expliqué Elliott.

«Cela se produit très facilement avec la caféine», a déclaré Elliott. "Vous aviez l'habitude de boire 1 tasse de café, mais maintenant vous ne vous sentez pas  vous-même avant d'avoir bu au moins 2 ou 3 tasses."

«Deuxièmement, poursuivit Elliott, avez-vous eu envie de réduire votre consommation, mais vous n'y êtes pas parvenu? Et passer beaucoup de temps ou d’énergie à penser à cesser de fumer? Ce sont des signes de dépendance. "

A lire aussi : On peut prévenir l’amputation des membres inférieurs qui figure parmi les dangers à long terme d’un diabète mal contrôlé.

«  Vous continuez à utiliser la substance même si vous savez que vous avez un problème qui affecte négativement votre vie? Comme un diagnostic de diabète », a déclaré Elliott. "Et enfin, avez-vous des symptômes de sevrage lorsque vous arrêtez d'utiliser la substance?"

Une réduction drastique de votre consommation de sucre entraînera probablement des symptômes de sevrage tels que maux de tête, irritabilité, fatigue et même quelques tremblements.

«Certaines personnes disent: «Je ne fume pas et je ne bois pas d'alcool, mais je ne fais que prendre mon soda», a expliqué Elliott.

"C'est un mécanisme de réponse pour beaucoup de gens", a-t-elle ajouté quand les choses deviennent stressantes, de la même façon que prendre une cigarette »

Elliott a ajouté que la réduction ou l'abandon de votre habitude de boisson sucrée revient à créer de nouvelles habitudes.

"Vous pouvez entraîner vos papilles gustatives comme vous entraînez vos muscles, et un jour, vous prendrez une gorgée de  quelque chose que vous n'aviez pas bu depuis longtemps, et vous vous demanderez:" Comment pouvais-je boire cela tous les jours?

 

A lire aussi : Quel régime suivre pour le diabète sucré ?

Les édulcorants : Une augmentation de 67% du risque de diabète de type 2

Ne dites plus diabète de type 2 mais diabète insulinodépendant et insulinorésistant

6 symptômes subtils du diabète de type 2

7 façons de réduire votre risque de diabète

Santé du Monde