En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

3 mythes sur les régimes à faible teneur en glucides

3 mythes sur les régimes à faible teneur en glucides


1. Les régimes pauvres en glucides sont difficiles à suivre

On prétend souvent que les régimes à faible teneur en glucides ne sont pas tenables sur la durée car ils restreignent trop les groupes d'aliments courants.

On prétend que cela provoque des sentiments de privation, amenant les gens à abandonner leur régime et à reprendre du poids.

Cela n’est pas faux, mais la vérité est que tous les régimes sont restrictifs. Certains restreignent les groupes d'aliments ou les macronutriments, d'autres limitent les calories .

Les études qui ont été menées à ce sujet n’ont pas démontrées qu'il était plus difficile de suivre un régime faible en glucides que d'autres régimes.

2. La majeure partie du poids perdu est de l'eau

Le corps stocke des quantités importantes de glucides dans les muscles et le foie.

Il s’agit d’une forme de stockage du glucose, appelée glycogène. Il sert à alimenter le corps en glucose entre les repas.

Le glycogène stocké dans le foie et les muscles a tendance à se lier à l'eau.

Lorsque nous réduisons les glucides, les réserves de glycogène diminuent et nous perdons des quantités importantes de poids en eau.

De plus, les régimes faibles en glucides entraînent une réduction drastique du taux d'insuline. Lorsque l'insuline diminue, les reins éliminent l'excès de sodium et d'eau du corps

Pour ces raisons, les régimes pauvres en glucides entraînent une réduction substantielle et presque immédiate du poids de l'eau.

Ceci est souvent utilisé comme argument contre les régimes à faible teneur en glucides, et on prétend que la perte d’eau est la seule raison de perte de poids.

Mais c'est faux. Les régimes pauvres en glucides réduisent la quantité d’eau, mais des études ont montré qu'ils entraînaient également une réduction plus importante de la masse adipeuse, en particulier du foie et de la région abdominale, où se situe la graisse du ventre nuisible 

De plus la perte du poids de l'eau est une bonne chose. Cela n'a aucun sens de l'utiliser comme argument contre les régimes faibles en glucides. 

3. Les régimes faibles en glucides sont mauvais pour votre cœur

Les régimes pauvres en glucides ont tendance à contenir beaucoup de cholestérol et de matières grasses, y compris de graisses saturées .

Pour cette raison, de nombreuses personnes affirment qu’ils augmentent le taux de cholestérol sanguin et augmenter le risque de maladie cardiaque.

Cependant, de nouvelles études ont montré que ni le cholestérol alimentaire ni les graisses saturées n’ont d’effet significatif sur le risque de maladie cardiaque

Contrairement à ce que l'on prétend souvent, les régimes à faible teneur en glucides améliorent en réalité bon nombre des facteurs de risque les plus importants des maladies cardiaques :

·         Les triglycérides dans le sang diminuent considérablement

·         Le HDL (le «bon») cholestérol augmente

·         La tension artérielle a tendance à baisser

·         La résistance à l'insuline diminue, entraînant une réduction de la glycémie et des taux d'insuline

·         L'inflammation peut être réduite avec un régime pauvre en glucides

 

Santé du Monde