En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Découvrez le Jiftip, un « préservatif révolutionnaire » qui ne protège ni des infections sexuellement transmissibles, ni des grossesses non désirées.

Jiftip, un « préservatif »... qui ne protège ni du Sida, ni des grossesses non désirées

 

Découvrez le Jiftip, un « préservatif révolutionnaire » qui ne protège ni des infections sexuellement transmissibles, ni des grossesses non désirées. Un dispositif à éviter !

Sur le papier, l'idée est séduisante : remplacer le traditionnel préservatif en latex par un simple petit sticker à coller sur le bout du pénis, au niveau du méat urinaire. D'après les fabricants, le Jiftip (c'est son nom) est efficace pour retenir l'urine et le sperme durant l'acte sexuel : un contraceptif révolutionnaire qui ne perturbe pas le plaisir, c'est le rêve, non ?

Non. Parce que d'après l'association Aides (qui lutte contre le Sida et les infections sexuellement transmissibles en France et en Europe), le Jiftip est non seulement inefficace... mais aussi dangereux. « Ce sticker, présenté comme une révolution pour remplacer le préservatif, ne protège pas du VIH et des autres IST » a expliqué l'association sur Twitter.

 

« NON APPROUVÉ CONTRE LES IST OU POUR LA CONTRACEPTION »

Une publicité mensongère, donc, puisque le slogan du Jiftip est « Ressentez votre partenaire, ressentez la liberté, ressentez la sécurité ». En réalité, la syphilis, la gonorrhée, la chlamydia ou l'herpès génital, par exemple, se transmettent par simple contact avec la peau ou les muqueuses - un petit sticker n'est donc d'aucune utilité. La protection contre les grossesses non-désirées est également toute relative...

Les fabricants du Jiftip ont quand même assuré leurs arrières : sur le mode d'emploi du dispositif, il est précisé que le sticker est « non approuvé contre les IST ou pour la contraception ».

Pire : sur le site officiel du Jiftip, on peut lire que le retrait peut s'avérer douloureux au début. Bref, encore une « invention » qu'on va laisser de côté !

Pour rappel, afin de se protéger contre les infections sexuellement transmissibles (IST), seul le préservatif est efficace - heureusement, il en existe plein de sortes, à vous de trouver celle qui vous convient le mieux !

Santé du Monde