En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Des produits chimiques dans la plupart des aliments pour bébés

 

Un groupe de consommateurs a déclaré que presque tous les aliments pour bébés contiennent au moins un produit chimique toxique.

Les chercheurs ont déclaré que les quantités de toxines dans les aliments pour bébés étaient faibles, mais que la contamination chimique pouvait s'accumuler avec le temps.
Les experts conseillent aux parents d’éviter les produits à base de riz

A lire aussi : 

Une étude américaine révèle que de nombreux produits alimentaires pour bébés dont 80% des laits infantiles contiennent de l'arsenic

Un nouveau rapport indique que trop de toxines se retrouvent dans l'alimentation des jeunes enfants.

Des tests effectués sur des aliments pour bébés ont révélé que 95% d'entre eux contiennent un ou plusieurs produits chimiques toxiques, notamment du plomb, de l'arsenic, du mercure et du cadmium.

Et 1 sur 4 des 168 aliments testés pour bébé contenait les quatre métaux lourds .

Arsenic, plomb, et d’autres métaux lourds sont des causes connues de dommages neuro développementaux.

Les expositions à de faibles niveaux s’additionnent et les expositions au début de la vie sont particulièrement dangereuses

L’impact cumulatif des expositions est ce qui en fait une préoccupation majeure et qui appelle des mesures.

Dans certains cas, les toxines avaient des origines naturelles.

Par exemple, 4 des 7 céréales de riz pour bébé contenaient des niveaux d'arsenic inorganique supérieurs à la norme de 100 parties par milliard fixée par la Food and Drug Administration (FDA).

Comme le riz absorbe facilement l'arsenic naturellement présent dans le sol, des experts en matière de santé ont conseillé aux parents de trouver des aliments alternatifs pour nourrir leurs enfants, tels que des flocons d'avoine à la place des céréales de riz.

Faire de tels choix peut éliminer l'exposition aux toxines jusqu'à 80%.

Les collations et les repas à base de riz (collations feuilletées, biscuits de dentition et céréales de riz pour nourrissons), les carottes, les patates douces et les jus de fruits figuraient parmi les aliments à haut risque pour les nourrissons.

Quels sont les meilleurs aliments pour bébé?

Les collations sans riz, les céréales sans riz (telles que les céréales multigrains et les céréales à l'avoine) et les aliments apaisants (tels qu'une banane….) font partie des solutions plus sûres pour les jeunes enfants.

Les parents sont également priés de servir à leurs enfants une variété de légumes, qui contiennent une gamme de nutriments, et d'éviter de trop compter sur les types d'aliments qui peuvent contenir des niveaux plus élevés de toxines.

Vous devez vous assurer que vos enfants ont un régime alimentaire varié 

Le conseil va à l'encontre du vieil adage qui consiste à introduire un aliment à la fois, modifier le régime alimentaire de l'enfant permet de s'assurer qu'ils obtiennent des nutriments qui peuvent amortir l'absorption des métaux lourds ou aider le corps à les éliminer.

De nombreuses études ont porté sur différents niveaux d'arsenic dans le riz. Ainsi, depuis des années, on conseille aux parents de ne pas consommer de céréales de riz

On suggère également de minimiser la quantité de légumes-racines (carottes..) donnée à un enfant en fonction de ce que les chercheurs ont découvert en termes de niveaux élevés de substances toxiques

En outre, il n'y a jamais eu de bonne raison de donner du jus de fruit à un enfant. Les parents ont donc encore plus de raisons de l'éviter.

L’une des choses importantes à retenir pour les parents est qu’il est possible qu’ils ne connaissent pas tous les ingrédients (intentionnels ou non) pouvant entrer dans les aliments et les jus pour bébés commercialisés pour les enfants, même si en lisant l’étiquette

Ces produits peuvent contenir de fortes concentrations de sodium, d’agents de conservation, de colorants artificiels, de pesticides et d’autres contaminants ou additifs.

Même les matières organiques peuvent être contaminées

Cependant, même les aliments biologiques préparés sans pesticides chimiques ne sont pas à l'abri de la contamination toxique du sol et de l'eau.

Les normes biologiques ne traitent pas de ces contaminants et les aliments situés dans d’autres rayons que les aliments pour bébés sont également concernés

Dans la mesure où les métaux lourds entrent dans la chaîne alimentaire, la fabrication d'aliments pour bébés exempts de toxines nécessite un approvisionnement minutieux et des tests rigoureux.

Les légumes biologiques cultivés à proximité d'une ancienne autoroute, par exemple, peuvent être plantés dans un sol contaminé par des voitures qui ont rejeté des vapeurs d'essence au plomb pendant des décennies.

 

Le processus de fabrication

Le processus de fabrication peut également introduire une contamination par les métaux dans les aliments.

Pour éviter ce problème, certaines entreprises ont adopté des équipements en acier inoxydable.

Les fabricants ont pris d'autres mesures pour empêcher les produits toxiques pour l'environnement de figurer dans leurs produits, en partie grâce à un projet de directive de la FDA concernant les niveaux acceptables de contaminants dans les aliments pour bébés.

C’est une priorité pour l’industrie. Parce que les fabricants d'aliments pour bébés procèdent à des tests volontaires, il se peut que leurs aliments contiennent moins de toxines

Les fabricants, HBBF et des groupes tels que l'EnvironmentalDefenceFund se sont associés pour former le nouveau Conseil des aliments pour bébés dans le but de minimiser la présence de métaux lourds dans les aliments transformés pour bébés.

Les niveaux actuels de contamination par l'arsenic dans les céréales et le jus de riz sont respectivement inférieurs de 36% et 75% à ceux mesurés il y a dix ans

 

 

 

Santé du Monde