En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Faire des angines à répétition implique que la barrière de défense immunitaire a déjà été altérée.

Rhume : que faire quand il dégénère en angine ?

 

Faire des angines à répétition implique que la barrière de défense immunitaire a déjà été altérée. Et qu’on sera encore plus sensible au passage des prochains virus, nos muqueuses respiratoires étant moins solides pour remplir leur rôle de rempart. Nos conseils prévention.

La pollution (92% de la population vit dans un air trop pollué), un air trop sec ou une activité vocale inhabituelle favorisent les maux de gorge.

"Quand un rhume dégénère (en angine, laryngite…), c’est d’abord parce qu’il a été mal soigné", explique le Dr Éric de Boysson, ORL à Lisieux. Notre état de fatigue et une perte de masse musculaire peuvent aussi faire le lit des surinfections.

"Plus on fait d’infections, plus on perd du muscle et plus on risque d’en attraper une autre", rappelle le Dr Jean-Paul Curtay, naturopathe. Il existe deux types d’angines, les angines virales (les plus fréquentes) et les angines bactériennes, plus sérieuses qui nécessitent des antibiotiques.

Ce qu'il faut faire pour lutter contre l'infection

● Une cure de cuivre-or-argent

En cas d’angines récidivantes, le Dr Éric de Boysson préconise, dès la rentrée et pendant toute la mauvaise saison, de faire une cure d’oligo-éléments cuivre-or-argent (Oligosol, Granions…). En effet, le cuivre favorise l’élaboration d’anticorps. Quant à l’or, il renforce l’immunité en favorisant la digestion des germes par les globules blancs. Une dose sous la langue, le matin avant le petit déjeuner, pendant un mois.

● Un spray à base d’argent

Pris en complément, cet oligo-élément anti-infectieux et cicatrisant contribue à protéger et à restaurer la muqueuse nasale. À pulvériser une fois par jour dans les narines pour évacuer les sécrétions et désinfecter le nez. À prendre en cure de 10 jours. (Rhinorgion Rhume).

Les conseils de l’aromathérapeute

• On booste son système immunitaire grâce à l’origan, un puissant désinfectant de la sphère respiratoire. Julien Kaibeck, chroniqueur spécialisé dans le domaine du bien-être, recommande de faire une cure préventive d’huile essentielle d’origan, à raison d’une capsule par jour pendant 2 à 3 semaines, juste avant l’hiver (origan Oléocaps à l’huile essentielle d’origan compact, Pranarôm ou Phytosun).

"Attention, l’huile essentielle d’origan existe aussi en gouttes. Mais il est déconseillé de la prendre sous cette forme, prévient notre expert. L’origan étant une huile essentielle dermocaustique (elle peut brûler la peau) et phénolée (les phénols provoquent aussi des brûlures), elle peut brûler gravement la bouche ou l’œsophage. Le dosage doit être faible, en raison de la présence de phénols aromatiques. Les gélules, elles, sont déjà bien dosées et facilitent la vie."

• On opte pour l’eucalyptus afin d’éviter que le rhume ne dégénère en angine. Notre aromathérapeute conseille d’"appliquer en prévention, dès les premiers signes du rhume, ou si on a été en contact avec une personne enrhumée, deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus radié pure sur un mouchoir et de le respirer dans la journée". Recette à suivre également quand on prend les transports en commun en période de rhinopharyngites !

Santé du Monde