En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Qu’est-ce que le Giardia ?

Giardiase – symptômes et traitement

L’infection par Giardia lamblia (giardiase) est une maladie intestinale causée par un parasite microscopique qui se trouve dans le monde entier, notamment dans les zones où l’hygiène est insuffisante et dans les sources d’eau de qualité douteuse.

 

Qu’est-ce qu’un parasite ?

Un parasite est un terme général pour indiquer tout être vivant qui vit aux dépens d’un autre organisme.

Un parasite peut prendre l’énergie de son hôte, ou il peut l’utiliser seulement comme refuge sans contribuer à son bien-être. Les parasites humains incluent les germes (champignons, bactéries, virus et protozoaires) et les vers.

 

Qu’est-ce que le Giardia ?

Le Giardia intestinalis – aussi connu sous le nom de Giardia lamblia ou Giardia duodenalis – est un protozoaire parasite.
Le Giardia peut infecter l’intestin et causer la giardiase, une infection intestinale (gastro-entérite).

La giardia lamblia existe sous deux formes :

Une forme active appelée trophozoïte,
Une forme inactive appelée kystes.

Le trophozoïte actif se fixe à la paroi interne de l’intestin grêle, avec un disque adhésif. Selon la médecine conventionnelle, il provoque la giardiase chez environ 20 à 30% des personnes infectées.
Le trophozoïte ne peut pas vivre longtemps en dehors du corps.
Les kystes inactifs peuvent résister pendant de longues périodes en dehors du corps.
Après l’ingestion, l’acidité de l’estomac et de l’enzyme protéase provoquent l’ouverture du kyste qui libère un trophozoïte.
L’ingestion de seulement dix kystes est suffisante pour provoquer l’infection.
Dans l’intestin grêle, la giardia s’attaque à la paroi intestinale, se multiplie et provoque les conséquences suivantes :

Elle endommage les villosités intestinales de la muqueuse (paroi interne),
Elle inhibe l’absorption des nutriments, avec pour conséquence une fermentation,
Elle réduit la production d’enzymes digestives produites par la muqueuse intestinale, y compris la lactase qui sert à digérer le lactose.

Les trophozoïtes produisent des kystes qui vont dans les selles et peuvent infecter d’autres personnes.
La transmission est de type orale-fécale, à savoir :

Grâce à des vecteurs de maladies comme des mouches qui vont sur les matières fécales infectées ;
En raison de l’absence de lavage des mains après être allé dans la salle de bain ou après avoir manipuler des matières fécales (comme changer les couches) ;
L’activité sexuelle où se produit le contact oral avec les matières fécales.

On ne sait pas si les mammifères domestiques ou sauvages peuvent infecter les humains.

 

L’infection causée par la giardia est-elle grave ?
L’infection provoquée par la giardia n’est généralement pas grave. Toutefois, si la diarrhée persiste plus de deux semaines, la personne peut souffrir de déshydratation.

 

Comment se diffuse le parasite Giardia ?

Le parasite Giardia n’est pas transmis par le sang. Il peut se diffuser dans les cas suivants :

Boire de l’eau contaminée par Giardia. Une personne qui souffre de diarrhée peut contaminer toute l’eau d’une piscine par exemple. La simple ingestion d’une petite quantité d’eau de la piscine qui a été contaminée avec le germe peut causer l’infection.
Manger quelque chose qui a été en contact avec les selles d’une personne infectée ou d’un animal infecté.
Le contact oral avec des surfaces ou des objets qui ont été contaminés par les selles d’une personne infectée (par exemple les transats, les tables de pique-nique, les toilettes).

Santé du Monde