En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Riz et diarrhée : les meilleurs ennemis

Faut-il manger du riz quand on a la diarrhée ?

 

Si vous (ou vos enfants) êtes un habitué de la gastro ou des voyages en Inde, vous êtes également certainement familier de ce conseil : en cas de diarrhée, mangez du riz. A suivre ?

 

C'est bien connu, nos mères et nos grand-mères l'ont toujours répété : le riz, ça constipe. Info ? Croyance ? Et basée sur quelles réalités scientifiques ? Petite enquête intérieure au cœur des intestins. Pour comprendre le pourquoi des humeurs changeantes de nos intestins (un coup c'est mou, un coup c'est dur), il faut d'abord se pencher sur les selles. Autrement dit, le caca, c'est quoi ? Eh bien c'est une sorte de pâte composée d'eau, de bactéries et de fibres alimentaires non digérées. Quand cette mixture est trop riche en eau et est évacuée trop souvent, on parle de diarrhée. A l'inverse, quand le mélange manque de liquide, les selles sont dures et ont du mal à se frayer un chemin jusqu'à la sortie. On parle de constipation.

La diarrhée : quand le côlon se laisse déborder

Le responsable du dosage en eau, c'est le côlon. Quand tout va bien, il est censé fabriquer l'étron de consistance idéale, avec juste ce qu'il faut de liquide. Un travail complexe quand on sait que la pâte qui lui est apportée par l'intestin précédent (le grêle) ressemble à de la soupe. Le côlon doit donc assécher ce potage. L'image d'une éponge qu'on essore est séduisante mais d'un point de vue physique, ça ne se passe pas tout à fait comme ça. En réalité, dans les cellules de la paroi intestinale sont logées de petites pompes qui transportent les minéraux (le sel essentiellement) de l'intérieur du côlon vers l'intérieur du corps. Pour équilibrer les concentration en sels de part et d'autre de la paroi intestinale, l'eau, par osmose, suit. Enfin, quand on est en bonne santé.

Car en cas de gastro-entérite, un virus maléfique nommé rotavirus empêche le gros intestin d'effectuer sa tâche correctement. La même chose se produit lors de certaines infections bactériennes. La réabsorption intestinale est alors perturbée car les petites pompes décrites ci-dessus ne peuvent plus assurer leur tâche. Du coup, l'eau reste dans le côlon, et finit par sortir par les voies naturelles en entraînant les déchets de la digestion. C'est la diarrhée.

Riz et diarrhée : les meilleurs ennemis

Que viendrait faire le riz dans cette histoire ? Eh bien, pour être franc, pas grand chose, mais quand même. Parce qu'en cas de diarrhée, le côlon est donc mis à rude épreuve. Et le riz (uniquement s'il est blanc) est un aliment sans résidus : autrement dit, une fois que votre bol de riz a franchi l'intestin grêle, il n'en reste rien. Or, pas de déchet égale pas de selle ! Et pas de selle signifie que le côlon peut se reposer un peu.

Mais la diarrhée, ce n'est pas que des excréments liquide, c'est aussi du caca fréquent. On l'a vu, la première tâche du côlon, c'est un travail d'essorage. Mais le gros intestin œuvre également dans la vitesse du transit. En temps normal, les aliments sont poussés grâce à des mouvements réflexes de l'intestin (les mouvements péristaltiques). Sans nous demander notre avis puisqu'il est doté de son système nerveux autonome, le côlon se contracte régulièrement afin d'appuyer sur son continu et de le pousser vers la sortie. Un peu comme on chasserait le dentifrice de son tube. Or, en cas de diarrhée, ces mouvements sont accélérés, d'où un besoin accru de se rendre sur le trône. Là encore, le riz n'a finalement que peu d'influence : son seul pouvoir réside toujours dans son absence de déchet. Sans caca à pousser, le péristaltisme a tendance à ralentir.

Manger du riz en cas de diarrhée ?

En conclusion : ça ne coûte rien de manger du riz en cas de diarrhée, et c'est même recommandé. Les petits grains blancs ne pourront que faire du bien à votre côlon malmené. Mais ça n'est pas un remède miracle qui dispenserait de consulter le médecin... car certains médicaments offrent des effets autrement plus efficaces. Ah, et dernier détail, le riz "anti diarrhée", il doit être blanc. Car le riz complet, chargé de fibres, aurait lui, sur votre système digestif déjà mal en point, un effet aggravant.

Santé du Monde