En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Les personnes de plus de 35 ans seraient plus malheureuses dans leur travail que leurs collègues plus jeunes

35 ans, l'âge où on serait plus malheureux au travail ?

 

Les personnes de plus de 35 ans seraient plus malheureuses dans leur travail que leurs collègues plus jeunes, selon un sondage du cabinet de ressources humaines britannique Robert Half.

Une personne sur six âgée de plus de 35 ans serait peu épanouie dans son travail, selon un sondage réalisé auprès de plus de 2 000 salariés britanniques par le cabinet de ressources humaines Robert Half. A l'inverse, seulement un travailleur de moins de 35 ans sur dix ressentirait la même chose. Les raisons évoquées : le stress, trop de responsabilités et surtout, la compétition avec les plus jeunes.

TROP DE STRESS ET DE RESPONSABILITÉS

Les chercheurs expliquent ces résultats par le fait qu'après 35 ans, les attentes professionnelles sont plus élevées, le niveau atteint dans l'entreprise est plus important, donc avoir un poste avec plus de responsabilités peut causer plus de stress. Si au contraire, le poste souhaité n'a pas été obtenu à partir de cet âge, cela peut aussi générer du stress et de l'angoisse.

Les personnes de plus de 35 ans ont également l'impression d'être mises à l'écart et se sentent moins valorisées que les plus jeunes. Près d'un tiers des personnes interrogées de plus de 55 ans ont déclaré qu'elles ne se sentaient pas appréciées à leur juste valeur et 16% ont affirmé ne pas avoir d'amis au travail, rapporte l'étude.

Cependant, les plus de 35 ans ont reconnu avoir une plus grande liberté dans leur travail que les plus jeunes et ont aussi affirmé avoir plus d'influence. Seulement 38% des 18-34 déclarent pouvoir être autonomes et indépendants au bureau, contre 68% des 35-54 ans.

Santé du Monde