En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Mes aliments anticystite

Mes aliments anticystite

 

Cette inflammation de la vessie est souvent d'origine bactérienne. Lorsqu'elle se répète, on adapte son alimentation pour limiter les récidives. Les conseils de notre nutritionniste, Raphaël Gruman.

 

Abricot

Grâce à son action alca­linisante, il aide à rétablir l'équilibre acido-basique de l'organisme. À savourer sans sucre ajouté, c'est-­ à-dire nature (on le choisit bien mûr), en compote (on ajoute une pomme si on redoute son acidité) ou en salade de fruits. On pense aussi au pamplemousse, très alcalinisant et riche en vitamine C.

Persil

Avec ses 177 mg pour 100 g, le persil frais est une mine de vitamine C, aux propriétés antibactériennes et immunostimulantes. On en achète de gros bouquets frais et on se régale de tabou­lés à la libanaise, que l'on prépare avec du persil ciselé à volonté, quelques dés de tomates, un peu de boulgour, de l'ail (antibactérien éga­lement) et du jus de citron.

Courgette

Alcalinisante, elle se prépare farcie, en soupe fraîche ou se glisse dans tous nos plats d'été. On peut aussi la préparer crue en salades, agrémentée d'herbes fraîches. Dans le même ordre d'idées, on pense aussi à l'asperge (qui est en plus diurétique) ou au chou frisé.

Cranberry

Elle contient une classe d'antioxydants spécifiques, les proanthocyanidines, qui ont la particularité de diminuer l'adhésion des bactéries sur les parois des voies urinaires et de faciliter ainsi leur évacuation. On mise sur le jus pur de cranberry, à boire tel quel, à décliner en smoothie ou bien à utiliser pour arroser les salades de fruits.

 

Eau minérale riche en bicarbonates citronnée

En cas de cystite, il faut absolument boire davantage pour drainer. On mise sur une eau riche en bicarbonates, pour alcaliniser le pH des urines, et on ajoute du jus de citron, alcalinisant et antibactérien.

Les réflexes à abandonner

On évite les produits sucrés qui favorisent le développement des bactéries, ainsi que les produits trop salés (excès de fromages, charcuteries, sauce soja, condiments...) On veille aussi à ne pas trop épicer les plats (épices piquantes type piment, harissa, plats exotiques...), les épices irritant la vessie. Et on zappe la viande rouge, très acidifiante.

Santé du Monde