En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

SHIATSU : LE MASSAGE TRAITANT

Médecine chinoise : les techniques manuelles pour rétablir l'énergie

 

Disciplines-clé de la médecine chinoise, les manipulations visent à rétablir notre équilibre énergétique. Aiguilles ou doigts, si la méthode diffère, l'objectif reste le même.

SHIATSU : LE MASSAGE TRAITANT

Originaire du Japon, mais avec pour source la médecine chinoise, influencé par l'ostéopathie et la chiropraxie, le massage shiatsu existe comme on le connaît aujourd'hui depuis les années 30. Shiatsu signifie « pressions avec les doigts ».

« A la différence de l'acupuncture qui vise stratégiquement certains points-clefs, le shiatsu travaille sur l'ensemble des méridiens avec pour objectif de les étirer au maximum pour rétablir le flux énergétique », explique Anne-Cécile Vetault, praticienne en shiatsu.

Ce massage agit sur l'ensemble des méridiens, même s'il insiste sur certains points placés en continuité sur ceux-ci. En associant pressions (avec les doigts, les paumes des mains, parfois les coudes et les pieds), mobilisations articulaires et étirements.  Le tout, de façon personnalisée. « J'établis toujours préalablement, grâce au pouls chinois, à l'aspect de la langue et au ventre, un bilan énergétique qui permet de donner une véritable direction au massage. Il diffèrera selon les besoins, s'orientera différemment et sera plus ou moins doux ou appuyé » explique Anne-Cécile Vetault. Si certaines zones de tension ou de blocages sont sensibles, voire douloureuses, elles vont peu à peu « se libérer » grâce à un toucher approprié.

Le shiatsu peut apporter du bien-être ou soulager des troubles spécifiques. Les problèmes de dos et de colonne vertébrale (cervicalgie, cruralgie, sciatique...), les insomnies, les désordres digestifs, le stress ou encore la fatigue figurent ainsi parmi les demandes les plus fréquentes. Ce type de massage est également utilisé - y compris dans des centres hospitaliers- dans des pathologies plus lourdes, notamment en accompagnement d'un traitement anti-cancer. Car il aide à réduire les effets secondaires (nausées par exemple) et la douleur et stimule le système immunitaire. Des études scientifiques ont également validé les bienfaits de l'acupression pour réduire l'anxiété, le stress et le rythme cardiaque...

Plus d'infos : Pour trouver un praticien diplômé (près de 500 en France) : Fédération Française de Shiatsu Traditionnel (FFST) : www.ffst.fr

ACUPUNCTURE ET DIGITOPUNCTURE: L'ART DE NOUS RÉÉQUILIBRER

Pratiquée chez un thérapeute formé, l'acupuncture agit directement sur des points-clefs situés le long des méridiens. Ces points sensibles sont stimulés à l'aide de petites et très fines aiguilles (évidemment stériles), afin de supprimer les « embouteillages énergétiques », de rééquilibrer le yin et le yang, de renforcer certains organes ou d'en calmer d'autres. Et ainsi de soulager les maux associés, qu'ils soient physiques ou émotionnels (le foie, par exemple, est très sensible à la colère et le rein à la peur).

L'acupuncture est idéale pour les maux chroniques (stress, sommeil, troubles digestifs). Elle a vu ses effets validés sur le syndrome du côlon irritable, la migraine, la dépression, la perte de libido. Elle est également efficace en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate ou de douleurs chroniques, y compris celles de l'arthrose ou liées à une chimiothérapie anticancéreuse.

La digitopuncture, pratiquée non plus avec des aiguilles mais avec le bout des doigts (acupression), fait partie intégrante du shiatsu. Très proche de l'acupuncture, cette technique ne nécessite pas une aussi grande précision des gestes et permet de se soulager seul.

Plus d'infos : Association Française d'Acupuncture : www.acupuncture-france.com

RÉFLEXOLOGIE : SOIGNER TOUT LE CORPS... VIA LES EXTRÉMITÉS

En médecine orientale, nos pieds, mains et oreilles seraient comme une représentation miniaturisée du corps humain miniaturisée. En réflexologie plantaire, chaque zone réflexe de la voûte plantaire, du cou-de-pied et des orteils correspond à une zone du corps, un organe, une glande ou une fonction physiologique. Si l'un d'entre eux ne fonctionne plus correctement, l'énergie se bloque et cela impacte le point du pied correspondant.

La manipulation de ces zones réflexes permet non seulement de détecter les dysfonctionnements corporels mais aussi de les traiter en rééquilibrant les énergies qui circulent et en stimulant les terminaisons nerveuses situées sous ces zones réflexes pour relancer l'organe. Si les chinois pratiquent la réflexologie depuis plusieurs siècles, c'est paradoxalement à une physiothérapeute américaine, Eunice Ingham, que l'on doit une cartographie très précise des zones réflexes des pieds.Elle l'a mis au point dans les années 30, après plusieurs années de recherche.

Les pressions permettent de chasser le stress, d'activer la circulation sanguine (pour ré-oxygéner les organes) et lymphatique (pour réduire oedèmes et cellulite). Elles stimulent les fonctions d'élimination de l'organisme et régularise la production d'hormones par les glandes. La réflexologie aide aussi à normaliser le sommeil et les règles douloureuses, abondantes. Elle soulage les troubles digestifs (constipation), les maux de dos et même les migraines.

Santé du Monde