En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Le jeûne intermittent prévient la prise de poids, avec ou sans activité physique.

Le jeûne intermittent évite de prendre des kilos, même sans faire de sport

 

Le jeûne intermittent prévient la prise de poids, avec ou sans activité physique.

Pour perdre du poids il existe différentes stratégies, l’objectif étant en général de consommer plus de calories que ce que l’on mange : manger moins, par exemple avec un jeûne intermittent, faire du sport pour se dépenser plus, associer sport et restriction calorique.... Le jeûne intermittent consiste à restreindre ses apports alimentaires à certains moments de la journée, ou pendant plusieurs jours, en alternant avec des périodes avec une alimentation "normale". Le jeûne intermittent et l'entraînement fractionné permettent tous deux d’améliorer sa santé et de réduire les graisses corporelles.  L’entraînement fractionné consiste à alterner des séquences d’exercice intense et des moments de récupération ou d’activité plus modérée. Par exemple, on peut faire un sprint pendant 10 secondes puis courir plus tranquillement 5 min, puis refaire un sprint, etc. C'est parce que ces deux stratégies ont a priori des bénéfices similaires que des scientifiques ont évalué leurs effets séparément et combinées.

 

Ce que montre l’étude

Pour cela, des chercheurs australiens ont travaillé sur un modèle de souris. 39 mâles et 49 femelles ont reçu une alimentation riche en graisses et en sucres pendant 24 semaines. Au bout de 12 semaines, période pendant laquelle les animaux devenaient obèses, ils ont été séparés en plusieurs groupes :

un groupe témoin,
un groupe qui a suivi un jeûne intermittent, avec 2 jours de jeûne par cycle de 8 jours : les animaux ne mangeaient pas les jours 2 et 7,
un groupe qui a fait de l’exercice sur le mode « interval training »,
un groupe qui a fait les deux (jeûne intermittent et interval training).

D’après les résultats parus dans la revue Nutrients, le jeûne intermittent évitait d’accumuler des graisses, sans pour autant faire perdre de la masse maigre : les souris prenaient moins de poids avec le jeûne intermittent (-18 %) et accumulaient moins de graisses (-58 %) par rapport aux souris contrôle. Cependant, pour le poids et les graisses, l’intervention la plus efficace était quand même celle qui combinait entraînement fractionné et jeûne intermittent.

Le jeûne intermittent avec ou sans sport permettait donc d’éviter de prendre du poids, en limitant l’accumulation de graisses. Notons que les chercheurs ont observé des différences entre souris mâles et femelles qui pourraient être dues à des facteurs hormonaux. De plus, il s’agit d’une étude sur un modèle animal qu’il est donc difficile de transposer intégralement à l’homme, même si elle donne une certaine tendance.


En pratique

Il existe plusieurs façons de pratiquer le jeûne intermittent. Vous pouvez par exemple sauter le petit-déjeuner et ne manger que sur une période de la journée, par exemple entre midi et 20 h. Une autre solution est de jeûner un ou deux jours par semaine. Pour éviter de jeûner un jour complet, vous pouvez aussi réduire les calories deux jours par semaine (par exemple à 500 calories) et manger normalement les autres jours.

Santé du Monde