En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Les principales causes d’intoxication alimentaire

Les principales causes d’intoxication alimentaire

Cinq agents pathogènes représentent 91% de toutes les intoxications alimentaires en France :

·         norovirus (généralement présent dans les huîtres, les fruits et les légumes)

·         Salmonella (couramment trouvée dans les œufs, la viande et les produits laitiers)

·         Clostridium perfringens (présent dans la viande et la volaille)

·         Campylobacter (présent dans la viande insuffisamment cuite et l'eau contaminée)

·         Staphylocoque (présent dans les produits d'origine animale tels que la crème, les œufs et le lait)

Salmonella et le norovirus sont responsables de la plupart des hospitalisations pour intoxication alimentaire, mais elles peuvent également être causées par les facteurs suivants:

·         bactéries

·         parasites

·         toxines

·         contaminants

·         les allergènes

La viande insuffisamment cuite et les produits mal manipulés sont les principaux responsables d'une intoxication alimentaire. 

La plupart des personnes souffrant d'intoxication alimentaire n'ont pas besoin d'aller à l'hôpital. Les symptômes les plus courants sont les maux de ventre, les vomissements et la diarrhée. Ils disparaissent généralement après 48 heures. Si vous avez des antécédents de déshydratation, de maladie cardiaque , d’embolie ou d’autres problèmes de santé graves, demandez de l’aide et buvez beaucoup de liquide.

Les symptômes sévères d'intoxication alimentaire incluent du sang dans les selles , des crampes abdominales sévères, une vision floue et une diarrhée de plus de trois jours. 

 

Qui est à risque plus élevé de complications?
Les nourrissons et les enfants

Les intoxications alimentaires sont aussi courantes chez les enfants que chez les adultes, mais elles peuvent être plus préoccupantes. Les enfants, en particulier ceux âgés de moins d'un an, sont sensibles au botulisme. Le botulisme est rare, mais il peut entraîner la paralysie et même la mort s'il n'est pas détecté tôt. Les enfants courent également un plus grand risque de réactions graves à la bactérie E. coli . Tout nourrisson ou enfant qui semble présenter des symptômes d'intoxication alimentaire doit être examiné par un professionnel de la santé afin d'éliminer le botulisme et la déshydratation. Les enfants se déshydratent plus facilement que les adultes et doivent être surveillés de près.

Femmes enceintes

Les femmes enceintes doivent traiter chaque cas d'intoxication alimentaire avec prudence. Il a été démontré que l'intoxication alimentaire causée par la Listeria nuit au développement des bébés à naître. Une nutrition adéquate chez les femmes enceintes est essentielle au développement de leur bébé. Pour cette raison, tout signe d'intoxication alimentaire doit être signalé à un professionnel de la santé.

Les personnes âgées

Les adultes plus âgés sont également plus susceptibles d’avoir des complications suite a une intoxication alimentaire. Certaines souches d’ E. Coli peuvent notamment entraîner des hémorragies et une insuffisance rénale . Si un adulte de plus de 60 ans présente des symptômes d'intoxication alimentaire, il doit contacter son médecin pour obtenir des conseils.

Personnes atteintes de maladies chroniques

Les personnes souffrant de maladies chroniques telles que le VIH / sida , les maladies du foie ou le diabète courent un plus grand risque de subir des complications plus graves d’empoisonnement alimentaire. Vous courez également un plus grand risque si vous suivez un traitement qui inhibe votre réponse immunitaire, comme une chimiothérapie .

Quand dois-je consulter un médecin?

Les symptômes d'intoxication alimentaire ne durent généralement pas plus de 48 heures. Si deux jours se sont écoulés depuis l'apparition de vos symptômes, il est temps de faire appel à un professionnel de la santé. N'oubliez pas que les symptômes graves, tels que les selles sanglantes, les vertiges , la faiblesse musculaire et les crampes d'estomac graves doivent être pris au sérieux. N'attendez pas que ces symptômes s'atténuent avant de consulter un médecin

0 commentaire(s)

  

Santé du Monde