En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

La chirurgie de l’obésité permet non seulement de soulager certaines pathologies comme le diabète ou l’hypertension mais elle permet aussi d’améliorer la vie sexuelle des personnes opérées.

Obésité : la chirurgie bariatrique booste la libido

 

La chirurgie de l’obésité permet non seulement de soulager certaines pathologies comme le diabète ou l’hypertension mais elle permet aussi d’améliorer la vie sexuelle des personnes opérées.  

La chirurgie de l’obésité est proposée aux patients dont l’indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 40 ou lorsqu’il est supérieur à 35 avec un facteur de risque associé (hypertension, diabète, cholestérol, asthme…) et ce uniquement en cas d’échec après 6 mois de traitement médical bien conduit. L’an dernier en France, 30 000 patients (dont 80% de femmes) ont eu recours à ce type de chirurgie, appelé chirurgie bariatrique.

Le nombre croissant d’interventions a incité des chercheurs à s’intéresser aux bénéfices de ces techniques chirurgicales. Ils se sont ainsi aperçu que la chirurgie bariatrique offrait certains bénéfices inattendus comme une augmentation des hormones de la reproduction et une augmentation de la libido.

Une étude de l’école de médecine de l’Université de Pennsylvanie menée auprès de 106 femmes ayant subi une intervention de chirurgie bariatrique, constate chez la majorité d’entre elles,  2 ans après la chirurgie, une amélioration significative de la sexualité, de la libido et de la satisfaction sexuelle. Cette étude, publiée dans la revue professionnelle Jama Surgery, montre également que les femmes opérées souffrent beaucoup moins de dépression.

« L’amélioration de la santé sexuelle est un bénéfice collatéral que nous allons maintenant devoir confirmer en menant de nouvelles études auprès des hommes » souligne l’équipe du Dr David Sarwer, qui a dirigé cette étude.

Il y a quelques semaines, une autre étude démontrait  l’intérêt de la chirurgie bariatrique et plus précisément du bypass pour traiter le diabète de type 2. Cinq ans après l’intervention, 80% des patients diabétiques avaient retrouvé une glycémie normale sans avoir recours aux médicaments.

Santé du Monde