En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

La conjonctivite allergique

LES ALLERGIES DE L’ŒIL

 

Tout comme le nez ou la gorge, les yeux subissent les assauts des allergènes: pollens, poils d’animaux, acariens, maquillage, etc. L’œil se sensibilise par contact direct et les manifestations allergiques se produisent localement.

La conjonctivite allergique

Il s’agit de la forme la plus fréquente des manifestations oculaires de l’allergie. Elle est le résultat de la rencontre entre l’allergène et les anticorps présents dans la conjonctive. Celle-ci désigne la muqueuse qui tapisse l’intérieur des paupières et la partie blanche de l’œil, qui a d’ailleurs tendance à tourner au rouge en cas d’inflammation.

Les allergènes transportés par l’air, tels que les pollens ou les poils d’animaux, sont très souvent en cause. Ce type de conjonctivite est fréquemment associé à une rhinite. Les symptômes courants: picotements, démangeaisons, sensation de brûlure et de frottement dans l’œil, larmoiements.

Les allergies des paupières

Extrêmement fine, la peau de la paupière est très sensible et a donc tendance à réagir facilement. Ses principaux agresseurs: les allergènes aériens (pollens, poils d’animaux...) et, surtout, les substances allergisantes entrant directement en contact avec elle. Au premier rang desquelles on trouve les produits cosmétiques, ceux qui sont étalés directement sur la paupière, mais aussi ceux véhiculés par les doigts (vernis à ongles, etc.).

Santé du Monde