En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Régimes : quand mincir rime avec plaisir

Mincir en toute intelligence

 

Comment bien maigrir se demande de plus de plus de femme. Car il ne s’agit pas de perdre 8 kilos en 1 mois – sous peine d’en reprendre plus très rapidement. On vous livre les bons réflexes pour maigrir intelligemment.

 

 

Le plaisir plutôt que la torture

Trahie par une fourchette trop généreuse, achevée par la tentation du canapé, la silhouette a une fâcheuse tendance à s’envelopper… Mais lorsque les beaux jours reviennent, le spectre du maillot de bain (trop petit, toujours trop petit) vient réveiller les candidates à la minceur. Régimes drastiques, sport à outrance, machines miracles… Certaines sont prêtes à tout pour dire bye-bye à leurs rondeurs et recouvrer rapidement leurs courbes de naïade. Le hic : la fonte « express » des kilos ne garantit que leur reprise. Car le corps ne tarde pas à se rebeller et se conditionne pour stocker encore plus qu’avant.

Comment maigrir sans bruler les étapes ?

Que faire alors pour mincir sainement et durablement ? Quelle stratégie adopter pour mener à bien cette offensive ? Le succès réside dans le respect de deux étapes. La première prépare le corps à l’amincissement en le déchargeant de ses toxines. Une fois l’intérieur purifié, l’extérieur peut plus facilement s’affiner. La seconde étape sera dédiée à la mise à disposition de l’organisme de tous les outils susceptibles de favoriser la lipolyse, c’est-à-dire le déstockage des graisses.

Se connaître pour mieux mincir

Perdre du poids intelligemment exige de comprendre les mécanismes de stockage et de déstockage des graisses, d’apprendre à identifier ses besoins alimentaires pour cibler les apports nutritionnels, de mettre à contribution l’exercice physique pour se délester de ses rondeurs sans perdre de masse musculaire, d’utiliser à bon escient les crèmes minceur et les compléments alimentaires spécifiques que propose l’univers cosmétique… En résumé, mettre en place un programme global et personnalisé, telle est la stratégie idéale pour atteindre ses objectifs sans malmener son organisme.

 

À dévorer


VOULEZ-VOUS MAIGRIR AVEC MOI ? LA MÉTHODE SLIM-DATA
La méthode Slim-Data (Slimness with the Lowest Index of Metabolism) a été  élaborée par un médecin spécialiste en neurobiologie et en nutrition après 25 ans d’expérience. Le Dr Rougier part du principe que nous ne sommes pas ce que nous mangeons, mais ce que nous assimilons. Sa méthode montre comment choisir et associer les aliments en fonction de leur impact métabolique.

Dr Yann Rougier, éd. Albin Michel, 19,90 €.

 

Régimes : quand mincir rime avec plaisir

Pour retrouver une taille de guêpe, inutile de faire gargouiller son estomac et de frustrer ses papilles. La preuve par deux.

Beaucoup d’entre nous ont un rapport à la nourriture compliqué. Tout comme respirer, se restaurer est essentiel pour vivre. Mais l’alimentation n’a pas qu’un but énergétique. Certes, elle représente un carburant indispensable à l’organisme, mais elle se voit aussi investie de missions telles que rassurer, apporter du plaisir, servir de refuge… Plutôt que se « priver », la bonne idée pour mincir est de réapprendre à manger.

Comment maigrir avec la méthode Slim-Data ?

Selon le Dr Rougier, fondateur de la méthode Slim-Data (Slimness with the Lowest Index of Metabolism) et auteur du livre Voulez-vous maigrir avec moi*, notre métabolisme n’a toujours pas « digéré » les transformations alimentaires des cinquante dernières années (trop d’additifs, trop de raffinages), d’où des sécrétions d’insuline fréquentes et des petites crises d’hypoglycémie. Le cerveau réclame alors de la nourriture, même si le corps n’en a pas besoin. Ce dérèglement du centre de la satiété provoque, à long terme, une prise de poids. La solution pour retrouver sa ligne est d’apprendre à associer les aliments de manière à diminuer le Slim-Data (ou indice de stockage) global des repas. Les aliments sont classés par couleurs. En vert, ils sont à déguster à volonté. En jaune, on peut en manger avec modération. En rouge, ils sont à éviter ou à consommer en association avec ceux de la liste verte uniquement. Enfin, en violet, ils sont proscrits en début de régime. Simple et surtout efficace, cette méthode assure une perte de poids menée en douceur et intelligemment (//methode-slim-data.aujourdhui.com).

Mincir grâce à la chrononutrition

À chacun son métabolisme et ses envies de minceur. L’assiette idéale doit répondre aux besoins énergétiques, qui varient selon l’âge et la corpulence de la personne considérée, mais aussi en fonction de ses activités et de ses biorythmes. Les aliments étant à l’organisme ce que l’essence est à un moteur, la chrononutrition** prône de manger plus copieusement le matin (il faut du carburant pour la journée) que le soir (la nuit, l’organisme se repose).

Le petit-déjeuner doit être riche en acides gras et en glucides lents avec une part protéinée obligatoire. Le pain complet (ou semi-complet) est un bon apport en fibres ; une cuillère à café de son d’avoine dilué l’est tout autant.

Le déjeuner comprend des protéines animales ou autres associées à des glucides et des fibres (légumes, céréales…).

 

La collation de l’après-midi est faiblement glucidique mais suffisante pour nous faire patienter si l’on n’a pas assez mangé lors du repas précédent. Ce goûter n’est pas seulement un coupe-faim, il est défatigant ; il a en prime un effet de détente permettant de terminer la journée en douceur. C’est le moment idéal pour le chocolat !

Le repas du soir est léger et comporte peu d’aliments caloriques (protéines légères, poisson, légumes, compotes…).

Santé du Monde