En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Etats-Unis : à cause d'un QI jugé trop faible, ils perdent la garde de leurs enfants

Etats-Unis : à cause d'un QI jugé trop faible, ils perdent la garde de leurs enfants

 

Un couple originaire de l'Oregon (Etats-Unis), s'est vu retirer la garde de ses deux enfants. La raison : leur quotient intellectuel (QI) a été jugé trop faible par les services sociaux.

Amy Fabbrini et Eric Ziegler, un couple de l'Oregon aux Etats-Unis, ont perdu la garde de leurs deux enfants de sept mois et quatre ans, en raison d'un QI jugé trop faible par les services sociaux. Ils se battent depuis quatre ans pour prouver à l'Etat de l'Oregon qu'ils sont en mesure de s'occuper de leurs enfants correctement.

En 2013, suite à un signalement d'un "proche" du couple, le premier enfant, Christopher, leur a été retiré après sa naissance. En février 2017, leur second fils, Hunter, a lui aussi été placé dès la sortie de l'hôpital. Le journal local Oregon Live rapporte que selon les services sociaux, "les parents ont des capacités cognitives limitées qui affectent leur capacité d'élever leur enfant en sécurité".

UN QI D'ENVIRON 70

D'après les tests réalisés, les parents ont un QI d'environ 70. La moyenne générale se situe entre 90 et 110. "Nous pensons sincèrement que le QI n'a rien à voir avec le fait de bien élever un enfant. Tant que vous avez les capacités de soutenir votre enfant, vous êtes en mesure de prendre soin de lui" a déclaré la mère à la chaîne de télévision KTVZ. Une étude révèle qu'aux Etats-Unis, entre 40 et 80% des personnes ayant un QI considéré comme trop faible perdent leurs droits parentaux.

Le QI des parents n'est pas la seule raison de ce retrait de garde des deux enfants. Selon les services sociaux, il est également reproché au père d'avoir "dormi avec le bébé sur le sol et de lui avoir presque roulé dessus", mais aussi d'avoir tendance à "s'énerver facilement".

DES PARENTS PRÊTS À TOUT

Pour pouvoir récupérer leurs fils, Amy Fabbrini et Eric Ziegler suivent des cours du soir sur la façon d'élever correctement un enfant, de le nourrir mais aussi des cours de réanimation cardio-pulmonaire. Malgré ces efforts, les services sociaux refusent toujours de redonner la garde aux parents.

Une collecte de fonds a été lancée sur la plateforme GofundMe pour soutenir le couple dans leur combat. Plus de 36 000 dollars (environ 32 000 euros) ont été récoltés pour le moment

Santé du Monde