En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

Le recourbe-cils divise pour mieux régner…

Comment utiliser un recourbe-cils ?

 

Magicien du regard pour les unes, engin de torture moyenâgeux pour les autres : le recourbe-cils divise pour mieux régner… puisque promis, juré, le jeu en vaut la chandelle. Il galbe les cils et donne au regard la touche de glamour qui lui manquait, autant de bonnes raisons pour apprendre à le manier façon virtuose !

On prépare les yeux

Pas question d’appliquer le recourbe-cils sur du mascara sec, on risquerait d’y laisser des cils : le mascara durcit le poil et le rend donc plus cassant, gare au carnage sur des cils gainés. On commence donc par bien se démaquiller, histoire de retirer les petits restes de mascara abandonnés la veille lors d’un démaquillage hâtif. Si si, juré, il en reste toujours quelques-uns. Pour les plus courageuses, on passe ensuite un petit coup de brosse sur les cils, afin de les discipliner.

 

On place le recourbe-cils

Etape suivante, la mise en place. Prête ? On ouvre grand le recourbe-cils, puis on le place devant l’œil visé, en glissant les cils supérieurs entre les deux parties. On aligne ensuite le bas de l’engin sur la ligne des cils, au plus près des racines… mais sans pincer la peau, et là réside le vrai challenge.

On ferme le recourbe-cils…

Challenge, on vous l’a dit ! Pour éviter les mauvaises surprises, on referme le recourbe-cils en douceur. Au premier pincement, on rouvre et on éloigne l’appareil d’un micro-millimètre, avant de recommencer le test. Pas de tiraillement ? Bravo, le recourbe-cils est parfaitement placé, ne reste qu’à presser fermement et à compter jusqu’à trois.

On ne tire pas sur les cils !

On sait, la tentation est grande, après avoir réussi à placer parfaitement cet engin de malheur, de tirer dessus pour mieux courber. Erreur, voire danger, on ne tire JAMAIS sur de pauvres cils fragiles et sans défense, au risque de les voir tomber. La bonne méthode consiste à déplacer le recourbe-cils pour accentuer la courbe.

On avance pas à pas

Le principe est simple, on répète plus loin ! Autrement dit ? On ouvre le recourbe-cils, on avance de quelques millimètres vers la pointe et on referme l’appareil. Un, deux, trois, on ouvre, on avance et on referme… jusqu’à la pointe. Attention, plus le recourbe-cils avance sur les cils, plus il est nécessaire de le relever pour modifier l’angle, et suivre la courbe naturelle des cils. Pour les débutantes, pas de panique, on se contente du premier placement, il fait déjà son petit effet !

On maquille !

Certaines préfèrent le naturel, d’autres complètent avec un vrai make-up de pro… On vous conseille, tout de même, une fine couche de mascara au minimum pour sublimer le résultat. Au passage, mieux vaut d’ailleurs avoir la main légère : trop de mascara alourdirait les cils et ruinerait tous les efforts déployés.

 

Santé du Monde