En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer

On le répète souvent, la lumière bleue nuit à la qualité du sommeil.

Lumière bleue : pourquoi c'est l'ennemi juré de nos nuits

 

On le répète souvent, la lumière bleue nuit à la qualité du sommeil. Des scientifiques ont décrypté le phénomène et vous donnent leurs conseils pour bien dormir.

Tablette, téléphone portable, publicité numérique, ampoule à LED... La lumière bleue est partout, même là où on ne l'attendrait pas : dans le soleil. Naturellement, elle est synonyme de luminosité intense et donc de jour, c'est pourquoi elle déclenche dans le corps humain les mécanismes de l'éveil. Incompatible, donc, avec le sommeil et l'endormissement. Les troubles du sommeil liés à l'utilisation des écrans à des heures tardives ou juste avant le coucher explosent.

Des chercheurs ont mené une étude parue dans Ophthalmic and Physiological Optics pour déterminer le mécanisme qui empêche l'endormissement et déterminer si l'on peut le contrer. Ils ont recruté 24 volontaires âgés de 17 à 42 ans habitués à surfer sur des écrans dans les heures précédant leur coucher. Pendant deux semaines, les participants ont porté des lunettes à faible longueur d'onde pendant trois heures avant de s'endormir. Ces dispositifs bloquent la lumière bleue en laissant passer les autres longueurs d'onde (les autres couleurs de lumière).

LE CORPS SE CROIT EN PLEIN JOUR

L'effet est spectaculaire : 58% d'entre eux ont vu leur niveau de mélatonine augmenter, l'hormone qui induit la phase d'endormissement dans le corps. Cela se traduit concrètement par un sommeil de meilleure qualité et plus long - 24 minutes supplémentaires par nuit - un endormissement plus rapide et une sensation d'avoir mieux dormi au réveil.

La lumière bleue est donc bien responsable du manque de sommeil et du repos de mauvaise qualité. Elle augmente l'activité des cellules ganglionnaires rétiniennes photosensibles, des récepteurs à la lumière, ce qui diminue la mélatonine. Résultat, le corps pense qu'il fait jour et augmente la vigilance. Pour mieux dormir et signifier à votre organisme qu'il est temps de se reposer, portez des lunettes qui filtrent cette longueur d'onde ou des lentilles anti-reflet, appuyez-vous sur le mode nuit de vos appareils et limitez le temps devant les écrans. Pour l'auteure principale de l'étude, le Dr. Lisa A. Ostrin, supprimer la lumière bleue de nos appareils nous permettrait de continuer à être productif la nuit sans dérégler notre sommeil. Rappelons cependant que le corps est prévu pour l'alternance jour/nuit et que le travail de nuit a des conséquences néfastes sur la santé.

Santé du Monde