En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Cybernétisation de l'homme !

Bonjour à tous, si j'écris ce post aujourd'hui c'est parce que je suis pris d'une intense réflexion depuis maintenant quelque mois et j'aimerais avoir l'avis de gens divers sur le sujet. Je suis en fait auteur de science-fixion  dans le domaine du jeu vidéo depuis pas très longtemps et mes errances en écriture et en audition télévisuelles m'ont mené  à réaliser à quel point l'humain s'approche à pas de géants d'une nouvelle palette de possibilité dans le mariage entre l'homme et la machine. Ces êtres pour le moment réservé au domaine du cinéma et des livres futuriste sont en fait en train de cogner à notre porte à grand coup sans que nous n'en entendions l'appel dans nos bungalow et nos appartements.

Pour tout ceux qui ne savaient pas le domaine de la cybernétisation a franchi depuis quelques années déjà un pas important que l'on considérait comme improbable voir farfelu. Le cerveau humain et animal en général tend à se connecter aux réseaux électriques avec les quels ils sont en contactes. Ça peut paraître anodin à première vue mais c'est en fait plus que capital. Grâce à ce phénomène qui peut sembler amusant, des scientifiques réussissent depuis déjà quelques années à connecter le cerveau avec un interface, une main mécanique, une souris d'ordinateur etc.

Pour le moment imparfaite et nécessitant une chirurgie extrêmement intrusive (en fait il faut que le patient ait le crâne ouvert pour pouvoir le faire) va en fait devenir potentiellement une des avenues importante de la médecine de demain. Les nano-robots que tant craignent ou attendent avec passion pourraient en fait nous permettre de mettre en place ces réseaux synaptiques artificiels et connecter le cerveau humain à des implants artificiels, par exemple une connection directe entre le cerveau et un disque dur, un interface graphique, des dossiers, des connaissances, voir le net ou toute autre options qui pourraient sembler loufoques.

Je prends un exemple concret pour vous expliquer à quel point ce genre de technologie pourrait aller loin. Prenons les gens victime du syndrome du lock-in, le cerveau marche à presque 100% mais le corps ne fonctionne pas, on pourrait les connecter à un nouveau corps artificiel ou combler les "trous" dans le système nerveux et leur redonner le contrôle sur leur corps.

Encore pour les gens qui ne savent pas, les robots à forme humaine ne sont pas si loin de la production de masse. Le principal problème est l'énergie et la capacité de mettre un ordinateur assez puissant pour le contrôler dans un corps de taille humaine. Ces problèmes sont en passe d'être résolus dans les prochaines années. On a déjà fait en 2002 au japon un robot à apparence humaine d'une femme, elle possédait un vocabulaire de plusieurs milliers de mots en japonais, anglais, coréen et mandarin (je ne suis pas certain pour le mandarin mais c'était un dialecte chinois en 4e) Ce robot était capable de confondre quelqu'un lui parlant pendant plusieurs secondes. Si les réponses étaient bien choisies on pouvait faire durer la confusion pendant plusieurs minutes. C'était en 2002, nous sommes en 2008.

Mixez les technologies permettant de lier le cerveau à un circuit électrique, permettant ainsi une analyse en profondeur du cerveau et de ses fonctions en plus de son contenus, brassez avec des androïdes près d'être fonctionnels, brassez le tout avec une demande sur le marché et vous obtiendrez la première vraie génération de cyborgs complets.

Fruit de l'imagination trop débordante de fanatiques de science-fixions ou de visionnaires? Si on regarde un peu en avant, ces nouveaux corps et cerveaux pourraient non seulement traiter des patients mais aussi améliorer les attributs physiques. Courir comme un guépard, sauter comme un insecte.... augmenter la mémoire, fournir de la connaissance instantanée... Délire techno? Non, en fait rien de ceci est hors des visions de scientifiques sérieux.

Ma vraiqu question au bout de tout ça c'est: Quand cesserais-je d'être moi, quand après toute ces modifications l'humain cesse d'être humain? quand deviens t'il un objet sans droit? Pour un athé la disparition de la partie consciente du cerveau, celle servant strictement à la conception du soit, si elle est remplacée par un organe artificiel voudrait probablement dire la "mort" de l'être conscient. Mais dans cette situation cette dite conscience resterait présente, elle serait simplement émulée par un remplaçant artificiel mais suis-je toujours moi ou suis-je simplement la mémoire du moi.

Pour les férus de science-fixions japonaise la série Ghost in the Shell (cette série est un monument dans le domaine) soulève ce questionnement. Dans cette série la grande majorité de la population a un cerveau artificiel et seul quelques grammes du cerveau originel est conservé dans un caisson de titane rattachant le "ghost" autrement dit l'âme de la personne au corps. La personnage principale se retrouve encore plus dans une situation ambiguë car suite au mélange entre sa personnalité et un programme intelligent elle est capable de déplacer sa conscience sur le net et de quitter son corps complètement. Je suis d'accord on nage dans un univers de science-fixions mais qu'est-ce que cette dite science-fixions si non une projection du potentiel humain dans le temps. Un pas en avant de la technologie on imagine les questions de demain et ce demain, avec l'étirement de l'espérance de vie et les découvertes scientifiques d'aujourd'hui doivent nous amener à réfléchir le véritable sens du mot humain car demain moi qui ai seulement 24 ans je vais probablement être confronté à cette fixion devenue réalité.

 

Lis Transmetropolitain tu vas bien kiffer, l'histoire ce situe dans une cité futuriste, le hero y est un journaliste et l'auteur évoque des thèmes comme celui dont tu fais référence (nanotechnologie, téléchargement de l'âme ou même la résurrection dans le futur de personne décédé au 20e siecles et ayant conservé leur tete dans de l'azote) avec des explications rationnelle.

Santé du Monde