En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

maladie génétique ...

Le clonage thérapeutique était le seul espoir de guérison (partielle) des myopathies à court terme, car la thérapie génique pose des problèmes scientifiques qui ne laissent un espoir que pour un tout petit nombre de maladies, en tout cas dans les vingt ou trente ans qui viennent.

Pour éviter les débordements et détournements on peut créer des lois et les appliquer. Mais les gens n'étant pas atteints de myopathie, ils ont préféré la solution lâche : laisser crever les myopathes, immobiles sur leurs fauteuils roulants, sans vie sentimentale, sans activités.

Pour justifier cela on invente des raisons éthiques. Pourtant les cellules souches utilisées pour ce genre de traitement (qui fonctionne déjà sur des souris) ont une semaine d'age. Tiens tiens, quand on avorte, le foetus peut avoir jusqu'à trois mois ... pourtant ça ne choque personne ?

Tout ça traduit l'égoïsme des gens, leur bêtise aussi (avec le mouvement de panique suivant l'histoire des abrutis de Raël).

J'ai une myopathie, j'ai aussi un meilleur ami qui avait un copain myopathe décédé à 29 ans. Je le connaissais. Maintenant pour lui il est trop tard, mais pour les enfants qui font pleurer les célébrités et autres présentateurs TV le jour du téléthon, il n'était pas trop tard. Jusqu'à ce que l'occident tout entier ne vote ces lois débiles empêchant de poursuivre la recherche sur le seul traitement raisonnable de ces maladies.

Quand tu parles de clonage therapeutique es ce qu'il s'agit du clonge d'un etre humain entier ou de qq organes?

Ni l'un ni l'autre, il s'agit de faire se reproduire quelques cellules souches en laboratoire. Si l'état a fait une loi contre cela c'est surtout à causes de craintes personnelles des personnes responsables (ministre), suite à l'affaire du sang contaminé par exemple. Sauf que ça n'a rien à voir.

[j'aime] 0

La recherche avance à grand pas et la bêtise humaine aussi.
Ma fille  a un diabéte insulino dépendant, l'espoir pour nous c'est le clonage thérapeutique.
Franchement ça me rend folle de rage de voir qu'on puisse penser interdire cette méthode qui pourrait sauver et empecher de souffrir des millions de personnes dans le monde. Ce n'est pas l'interdiction du clonage thérapeutique qui empêchera les fous de cloner les humains. Par contre ce qui a de sur c'est que si on ignore cette avancée scientifique, ce sont les malades qui seront pénalisés et non les autres. JE SUIS REVOLTEE DE VIVRE DANS UN PAYS COMME LA FRANCE QUI NE FAIT RIEN POUR LES CHERCHEURS.

c'est parce que les espoirs dans la thérapie génique sont très fabiles et aléatoires que le clonage thérapeutique est le seul espoir qui semble raisonnable pour les malades.

Encore une fois, il faut se renseigner un peu.

Comme tu dis, c'est la société qui pose problème. Le principe de précaustion dans ce cas précis à pour conséquence la mort de personnes.

Quand les gens qui n'ont pas de souffrance retrouveront un peu d'humanité au lieu de philosopher et de théoriser, les malades auront  une chance. Mais je ne crois pas que ce soit la tendance actuelle. A ta conclusion provocatrice je donne une réponse volontairement provocatrice : la vie d'un malade est aussi importante que la tienne.

Santé du Monde