En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Le micro onde est il dangereux pour la sante ?

bonjour à tous, J'ouvre un sujet sur le fameux thème des fours à micro-onde (ici, FOM). Qu'est-ce que vous en pensez ? D'une part, on les accuses de dégrader dangereusement la nourriture, les protéines et même les anticorps présents dans le lait pour les enfants. La cuisson au FOM pourrait déclencher descancers,entraîne des désordres immunitaires, avec un affaiblissement de celui-ci et ladégradation de certaines variables physiologiques(taux de cholestérol, etc.) En bref, Le FOM a-t-il une place dans la cuisine ? Est-ce que les "ondes" sont dangereuses pour la santé ? Vos arguments ?

Bonjour,

Une étude du Lancet datant de 1989
'Aminoacid Isomerisation and Microwave Exposure'
G. Lubec, Chr. Wolf, B. Bartosch.
=> Passer au four micro-ondes du lait maternisé a transformé certains acides aminés trans en des isomères cis synthétiques. Les isomères synthétiques, qu'ils soient trans ou cis, ne sont pas biologiquement actifs. De plus, l'un des acides aminés, la L-proline, a été transformée en isomère-D, connu pour êtreneuro-toxique et néphrotoxique(toxique pour les reins). Il est déjà assez préoccupant que bcp de bébés ne soient pas nourris au sein [ou pas assez longtemps, ndlr]; maintenant on leur donne du faux lait maternisé rendu encore plus toxique par le passage au micro-ondes.


Je n'ai pas d'argument, mais je pense que c'est nocif ... Et pourtant je l'utilise tous les jours pour réchauffer mes plats au boulot   (Si on avait un four, ce sera cool mais bon).

Et je ne pense pas que ça soit indispensable dans une cuisine !
Je n'en ai pas et on peut tout faire sans.
- Décongeler : on sors la nourriture avant, ou bien on passe à l'eau bouillante ou au four pour accélérer
- Réchauffer : on peut réchauffer au four ou à la poêle avec un fond d'eau si besoin
- Réchauffer l'eau et les liquides en général : il suffit d'une casserole et d'une bouilloire

je ne nie pas la dégradation que peut avoir une cuisson avec le FOM sur le lait. Par contre, faire chauffer son lait dans une poêle, ou au four fera exactement la même chose.

Je pense que la diabolisation du FOM est injustifié car les risques sont exactement les mêmes, si ce n'est plus grave, avec les autres modes de cuissons hautes températures.

Je pense que le FOM n'est pas dangereux lorsqu'il est utilisé correctement, tout comme peut l'être une poêle ou autre.

le simple fait de comparer les dommages d'une cuisson sans ou avec FOM n'est pas bonne. Il faut comparer les FOM avec les poêles, les four, les barbecue, etc.

'Par contre, faire chauffer son lait dans une poêle, ou au four fera exactement la même chose.'
?!?!?!?!

Ni ma poêle, ni mon four ne fonctionne en micro-ondes. Comme ça pourrait avoir le même impact ?!
Effectivement la cuisson transforme les aliments, mais il ne faut pas confondre les ondes et une plaque de cuisson quand même ...

'Je pense que le FOM n'est pas dangereux lorsqu'il est utilisé correctement, tout comme peut l'être une poêle ou autre.'
=> la cuisson au Micro-ondes déstructure les molécules. Les molécules d'eau sont agitées dans tous le sens. Fais l’expérience de chauffer 50 ml d'eau peu minéralisée au four micro-ondes et arrose une plante avec (eau refroidie à température ambiante, soit 20° C), pdt 30 jours.

Il y a aussi altération avec une cuisson dans une marmite, ou une poêle mais pas de la m^me manière. Les tissus protègent mieux de la dégradation.
Toutefois, la lysine est très sensible à la chaleur ... D'où l'intérêt de se renseigner sur les modes de cuisson douce et l'intérêt de manger cru (enzymes).

.Disons qu'entre le cuisine au micro onde qui transforme la nourriture dans sa composition enzymatique ,et autres pour certains, (bein qu'étant des soupçons plus que des preuves concrêtes pour l'instant), et une transformation due à la cuisson telle que nous la connaissons, depuis les débuts de l''humanité; Et bien, je préfère quand même la deuxième ,lol.
Ce sont des ondes, qui vont faire vibrer toutes les molecules d'eau d'un aliments , jusqu'a ce que ca créer de la chaleur.Déjà ,rien que ça ,c'est un peu glauque je trouve.
C'est plutot violent comme image!!
De plus quand on sait ce que ca fait sur un organisme vivant (lol)
D'aiileurs c'est a présent indiqués sur tout les fours normalement qui'l ne faut pas sécher son animal avec...(Et ce,bien sur parce que c'est déjà arrivé) et bien ca n'en rajoute pas a l'objet...Enfin je trouve..
Il y a des cuissons nocives, certes ,mais celle ci, avec le barbecue , fait partie des plus nocives;Voire la pire;Car on ne connait pas le taux d’altérations des produits de cuissons réalisés avec ce four.
On rentre une chose, il en sort une autre choses, dont la composition n'a jamais existé depuis que l'homme est homme.
Les hommes préhistoriques faisait déjà du feu......etc...
Pour moi ce n'est peut être,certes, pas un argument scientifique, c'est sur, mais ce procédé n'a rien de naturel et le principe est ecoeurant, je trouve, personnellement ..Nous apprendront certainement la vérité sur sa nocivité réelle dans quelques années.
Ensuite, j'ai discuté avec une femme dont l'ami, ingénieur, a fait parti de la création du FOM et des test de sécurité concernant ce dernier.
Et un autre point important......
Etes vous certains ,vous,que la ptiote porte du four ,empêche toutes les ondes de passer?
Et bien elle m'a dit clairement qu'en fait c’était loin d'être le cas.
Quelquechose de potentiellement nocif, voire cancerogène, à la longue,s'en échapperait lors de l'utilisation.
En tout cas je pense que ta logique est assez bonne comme l'indique le paradoxe de L’île D'Okinawa au japon; L’île des centenaires ou l'espérance de vie est la plus élevée au monde.
Ils mangent du poissons crus,des fruits ,mais surtout beaucoup de légumes et cuits , ainsi que parfois de la viande mais en bien moindre quantité que le reste, ils la limite et tout le monde n'en mange pas.;
Le paradoxe vient du fait que beaucoup de naturopathes préconisent que le top du top serait un régime tout cru mais comme tu le dis la cuisson basse température est une alternative.
Cela dit, la clé de leur longévité et des implications de santé liés au mode d'alimentation les concernant, ne vient pas forcement de la cuisson ,mais également d'un mode de consommation appelé « hara hachi bu », qui consistent en fait a manger ,tout simplement ,à 80% de son appétit , laissant alors le corps et l'esprit pus alerte.
Le corps étant une machinerie ,moins il est sollicité sur le plan digestif et métabolique, plus il a Energie pour le reste. Résultat, même centenaires ils sont très en forme.Font beaucoup d'exercice et de Tai-chi, tout les jours.
Personnellement je pense que cette technique 'manger à 80% de sa faim' est déjà un élément important possible de bonne santé , et ce,quelque soit le mode de cuisson.
Puisque ,de toute façon ,si le corps ingurgite moins de quantité alimentaire potentiellement nocive (et en généra)l,non seulement, il éliminera mieux les toxiques présents, car les organes avec le temps seront moins encrassés, plus sains que la moyenne, mais en plus,c'est logique ,moins de nourriture moins de substances (toute carences éventuelle , pouvant être comblé par des compléments vitaminiques et minéral,ou simplement des fruits ou des graines....).
Mais tout est en corrélation bien sur , on ne peut séparer ce mode de consommation limité, à l'activité physique régulière,par ex, je pense.
C'est un ensemble harmonieux.
Tout ça, bien sur ,dans le cadre d'une recherche de santé optimale face à l’alimentation,sur le point de la cuisson , sinon y'a beaucoup d'autres choses à dire encore...lol

Le débat est toujours le même, on a d'un coté des gens qui craignent le micro-onde pour son coté ésotérique et son fonctionnement plus qu'obscur.
N'étant pas classé virtuellement la catégorie des méthodes de chauffage traditionnelles il est donc classé parmi les 'nouveaux trucs chimiques qu'on essaye de nous imposer'.
A partir de ce moment là toute argumentation sera inutile, il ne s'agit pas d'un débat mais d'arguments scientifiques opposés à des convictions et peurs personnelles...
Le fait est que le mode de cuisson n'a rien de dangereux, il ne laisse pas d'ondes résiduelles dans la nourriture et son effet cesse dès qu'il est coupé. Il est à priori même moins dégradant pour certains aliments étant donné qu'on dépasse difficilement les 100°C, contrairement au four ou à la poêle.
mais ça encore faut-il avoir envie de l'entendre

Santé du Monde