En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Besoins d'en parler ...

Bonsoir à tous, Après avoir longtemps sous-mariné parmi vous, je m'inscris à mon tour, pour avoir des avis, des expériences. Cela fait un moment que je bois souvent, très souvent.L'alcool ne me gâche pas la vie, j'ai un travail, je suis en couple, je suis capable d'assurer le quotidien, seulement voilà depuis quelques temps je sens qu'il devient plus présent, l'habitude de l'apéro du soir devient une sorte de besoin, et sans mon amie pour me freiner au bout de deux verres, je sais que j'en boirais beaucoup plus. Je me suis souvent servi de la bouteille comme anti-depresseur, comme remède contre l'ennuie.Je vois d'ailleurs déjà un psy pour m'aider à lutter contre ma morosité. Il ne me parle pas tellement de ça pour le moment, je pense qu'il attend de voir comment j'évolue vers les objectifs qu'on essaie d'atteindre. Si vous avez des avis je suis preneuse! Merci de m'avoir lu.

Tu parles d'ennui et de morosité. Symptômes de dépression je pense. Je me souviens d'un essai de ma part, où je m'acharnais pour rester actif, à commencer par le jogging du soir, des écrits. 'S'obliger'.

Rien que de faire les taches ménagères procurait une satisfaction et un calme que l'alcool n'avait plus besoin de compenser. Après ce sont de petites choses.

L'abstinence totale. Peut-être que tu pourrais commencer par essayer de ne boire que le week-end, et trouver des activités le soir. Essayer.

Je pense pouvoir dire que ça va prendre du temps, et que chaque pensée contre l'alcool aide à parvenir au but, mais je suis mal positionné, en ce moment, pour conseiller.

Bon courage

Bonjour et merci pour ta réponse.
Oui je fais une dépression depuis un moment, ce n'est pas la dépression qui me laisse clouer au lit mais qui m'empêche de prendre plaisir au quotidien.Je m'oblige à tout ce que tu dis, ménage, promener le chien...Il faudrait que je reprenne le sport pour voir...
Je pense ne pas arriver à arrêter totalement l'alcool, du moins pas pour le moment...Mais oui pourquoi pas essayer vraiment de ne boire que le week-end cela va être dur, mais je vais tenter le coup !

Tu bois aussi?
Merci en tout cas

Oui, essayes d'analyser les soirs sans alcool à ceux avec.

Je pense qu'au début il y aura (du moins chez moi il y a) un ravage d'aigreur, d'ennui, mais lentement, durant mes sevrages, vers le 3eme, 4eme soir, les capacités étaient revenus, et la sérénité parsemait toutes mes activités.

Après il y avait des chocs émotionnels, alors je reprenais.

En ce moment je suis un peu perdu, mais certaines personnes ici sont toujours présentes après l'arrêt et témoignent d'une réelle amélioration de la vie.

Sinon, j'ai 42 ans, et je varie entre codéine (opiacé) et alcool, en cycles, depuis 2 ans. Je sors d'hp. J'ai encore du mal à interagir à nouveau avec les autres, mais je pense pouvoir dire que d'avoir 'sa' page ici aide à contrôler, tenter des essais, mais surtout à mieux comprendre l'alcool et ses effets.

Donc garde contact, n'hésite pas à discuter sur ta page. D'autres personnes devraient venir voir s'ils peuvent t'aider.

Courage,

Santé du Monde