En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Ma maman est alcoolique que je dois faire?

Mère alcoolique ! Que faire ?

Voilà, j'expose mon problème. 
Je suis un jeune homme  et depuis de nombreuses années, ma mère à des soucis d'alcoolisme. J'ai commencé à comprendre son alcoolisme quand sa soeur (ma tante) c'est suicidé il y a maintenant 7 ans. 
Bref, j'étais encore jeune et je ne comprenais pas tout. Par la suite, des disputes virulentes ont éclatées entre mon père et ma mère. Je n'y prêté pas attention plus que sa jusqu'au soir ou ma mère c'est vraiment acharnée sur moi. J'avais mal répondu à ma mère lorsqu'elle me parler, ivre morte. Je suis allé me réfugier dans ma chambre en pleure. Elle ma suivie puis ma coincé dans un coin. A ce moment là, j'avais tellement peur que je tremblais de tout mon corps. J'ai essayé de m'en échapper en la bousculant mais rien ni fait elle ma plaqué contre le mur en m'insultant de tout les noms. J'étais en pleure, tête baissé. Elle me demander de la regarder et de lui demander pardons. J'étais en colère et j'étais pas en état de dire un mot. Elle finis par me serrer fort dans ses bras, mais ce n'était pas affectif, c'était plutôt pour se défouler. Elle répétais "Excuse toi", je ne répondais pas, puis elle as arrêté de me prendre dans ses bras et ma donné un coup de poing puis elle as quitté ma chambre. 
Heureusement cette soirée ne c'est pas reproduit. 
Quand ma mère est sobre, je suis hyper complice avec elle, je lui raconte toute ma vie, etc. 
Elle consomme 2 pack de 25 bières en 2 jours, sans compter les litres de vin et de pastis. 
Quand je rentre du lycée le soir, il est presque rare que je la retrouve sobre. 
J'arrive à savoir si elle est ivre car son regard change, sa voix devient plus grave et son débit de parole est lent et incohérent. 
Dans ses cas là, j'évite de lui adresser la parole et me réfugie dans ma chambre. Mais par moment lorsque mes soeurs commencent à lui parler, elle s'énerve pour rien et arrive même jusqu'au mains. Je m'interpose à chaque fois, tant physiquement qu'avec la parole. 
Un soir, alors qu'on regardé la télé avec ma soeur de 20 ans. On avait remarqué que ma mère était ivre, mais on l'ignorait. On commence à rire de la télé et là, elle commence à nous insulté, etc. Elle se lève de son fauteuil et se penche sur nous. Elle manque de tomber. Énervé, encore une fois, je lui dit d'une traite "Apprend à rester droite au lieu de parler" d'un ton insolant. Elle sort de ses gonds. Elle attrape sa bière et par dans sa chambre en titubant. Puis le reste de la soirée elle arrive par moment pour nous insulté ou pour nous dire qu'on est plus ses enfants, qu'elle regrette de nous avoir fait, etc. 
Cette scène, se répétant presque tout les jours, met à rude épreuve notre mentale à mes soeurs, mon père et moi même. Mon père est parfaitement au courant de son alcoolisme, mais l'aimant trop, reste sourd à l'idée que sa femme puisse être comme sa. Ma soeur est moi en avons fait part à notre père pour qu'il agisse. Sauf que quand ma mère est sobre elle ne se rappelle plus du tout de ce qu'elle as fait ou dit lorsqu'elle est ivre mais mon père lui dis ses 4 vérités à ce moment là. Il nous répète sans arrêt de ne pas être violent dans nos paroles lorsqu'elle est ivre mais lui l'es quant elle est sobre. 
J'ai deux mère différentes, la sobre et la ivre. 
Le plus dure, c'est que j'ai honte d'elle. Car quand nous somme invité chez des amis à mes parents, ma mère arrive déjà ivre. Ensuite, des sacs poubelles de 10 litres, des sceaux s'accumulent devant notre porte d'entrée à l'extérieure remplis de bouteille de bières. Et nous demande à nous, d'aller les jeter dans la benne à l'autre bout du quartier en passant devant tout nos voisins. Après, lorsqu'on va faire les courses au supermarché, elle achète 2 pack de bières à chaque fois et en arrivant chez moi, nous demande des les rangé dans le frigo une par une pendant qu'elle prend une bière et retourne à ses occupations. 
Et pour finir, elle nous demande toutes les 5 minutes (sans exagération) d'aller lui chercher des bières et de lui ramener car elle veut pas se lever, ou bien un verre de vin. On peut pas refuser car sa part en dispute après voir plus loin. 
Donc si quelqu'un aurait une solution durable sa serait sympa de me la donné. 
Merci 
 

bonjour, Essayez de contacter une association d'alcooliques anonyme dont un membre viendrait lui rendre visite à une heure où elle n'ait pas bu pour lui parler.

Si ça ne marche pas, alerter les services sociaux. Contacter une assistante sociale, expliquez lui tout ça, (vous pouvez le mettre par écrit pour qu'elle n'oublie rien) et vous lui dites qu'elle fasse comme si elle faisait "une visite de routine
Peut-être, faudrait-il commencer par les services sociaux. Les travailleurs sociaux lui parleront, essayeront de la raisonner, suivront la famille, et si elle n'essaie pas de changer, les enfants seront sous protection de l'ASE.

Vous n'êtes pas obligés, vous les enfants, de subir ça, vous n'avez rien demandé, vous n'avez rien choisi, et on vous impose des conditions de vie insoutenables. Donc, il faut réagir, et ce sera dans l'intérêt de chaque membre de la famille, y compris père et mère. A un moment, il faut que ça s'arrête, et il faut y mettre les moyens.

Bonjour,

Il faut que la personne reconnaisse son addiction puis qu'elle prenne la décision d'arrêter. Pour cela il existe plusieurs voies la cure traditionnelle ou avoir recours à un guérisseur si cette dernière voie vous interesse je vous indiquerai quelqu'un. Bon courage.....

Santé du Monde