En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Eresipele important a qui m'adresser ???

bonsoir! je vous remercie de m 'aider car je me fais vraiment du souci!! mardi matin , j'ai ressenti une forte douleur à la cheville avec un gonflement spectaculaire , de mes orteils à mi mollet. ce n'était plus une jambe mais un" poteau"!! une rougeur diffuse avec douleur et une température peu élevée (38 ) qui n'est jamais montée plus que cela, y compris ce jour. je me rends aux urgences et après avoir attendu 3 bonnes heures au cours desquelles un bilan pour thrombose veineuse a été réalisé, je m'entends dire "c'est bizarre on a jamais vu ça!!" c'est le médecin du service où ma mère travaille( elle est aide soignante) qui simplement en voyant ce poteau qui me servait de jambe me dit:" c'est un érésipèle! j'ai eu une pommade à base de cortisone, 3 grammes d'amoxicilline par jour, pansements alcoolisés et une bande de contention. un doppler veineux a été réalise qui n'a rien révélé de suspect. 8 jours après ces divers traitements, j'en suis au même point!!! j'ai l'impression que ma jambe va exploser! A quel praticien m'adresser pour voir enfin régresser cet érésipèle ??? pour l'instant je suis sous antibios pour 15 jours . avez vous déjà souffert de cela???

il y a 1 mois, mon pied gauche ressemblait exactement au tien. une petite douleur derriere la cheville et 2 jours après mon pied etait devenu un 'poteau'. obligé de marcher avec des béquilles car très douloureux.
radio: pas de fractures
prise de sang:grosse augmentation du crp ( 22,5 ) à cause de l'inflamation. mon médecin m'envoie aux urgences. un microbe se serait logé dans mon sang (streptocoque ou staphylocoque), avec un erysipèle sur le pied; pas de fièvre mais 3 jours à la clinique avec antibiotique.
depuis 1 mois je suis à la maison, 6g de clamoxyl par jour.mon pied va nettement mieux,un peu douloureux autour de la cheville et légèrement enflé

bsr, j'ai eu exactement la même chose il y a quelques années. . On m'avait diagnostiqué une algo neuro dystrophie (décalcification osseuse) ! Barbare tant dans le fond que dans la forme! C'était après une entorse et j'en ai eu pour 1 an... Cependant une dame agée a eu la même au bras et c'est passé en 1 mois... Comme traitement j'avais des piqures de calconite de saumon et anti phlébite. Consulte! Les médecins ne savent pas trop pourquoi on déclenche (ou non) ce phénomène et n'en parle pas facilement. Mais plus c'est diagnostiqué, et donc traité, tôt, plus vite ca passe. Bon courage

Bonjour.
Moi aussi je suis victime de l'erysipèle 'de temps en temps', c'est à dire qu'en ce moment j'en ai un et que cela fait 3 fois en 14 mois. J'en ai plus qu'assez. Je ne sais pas quoi faire pour me débarasser totalement de ce truc là et mon médecin non plus. (J'en ai vu un autre pour celui là car c'était un dimanche mais je consulte mon médecin traitant tout à l'heure) Les deux premières fois c'est bien passé mais cela a pris du temps, et surtout pendant les premiers jours j'était complètement KO et incapable de bouger de mon lit. La première fois, lorsque je ne savais pas encore ce que c'était, je suis resté 36h au lit avant de me lever, mais vraiment dans la douleur, et parce que je sentais qu'il fallait que je consulte d'urgence un docteur.
Là je viens de passer les 3 derniers jours à dormir ou juste rester au lit, et toute position debout me fait mal à la jambe. Marcher m'est très pénible. J'ai un peu mal partout aussi, à la tête particulièrement. La grosse fièvre du début est passée mais il faut dire que je prends 4g de paracétamol par jour, ce qui est le maximum conseillé.

Bonjour,
Je decouvre le site et le forum et je me sent moi seul ... J'ai 35 ans et je souffre d'un oedeme à la jambe droite depuis l'age de 11 ans. J'ai dû faire une bonne dizaine d'érésipel dans ma vie.A chaque fois ou presque, on a trouvé la cause : choc violent direct sur la jambe, choc sur la jambe dans un état de fatigue, coup de soleil. donc il faut etre hyper vigileant. Prenez soin de vous



Je réponds à votre message concernant l'érésipèle Je viens d'apprendre ca matin que je l'ai et je croyais avoir une phlébite ! Je dois prendre des antibiotiques, mais comme je l'ai dit dans un autre message, pour soulager la douleur et le gonflement des chevilles et du coup du pied, je fais de la gym sur mon lit, en levant les jambes, les étendant un peu plus haut que le matelas, je fais des exercices variés avec les jambes et .... au bout de moins de trois jours, mes jambes ont dégonflé et je souffre beaucoup moins car c'est excessivement douloureux et même insoutenable.

Je vous souhaite un bon courage. Tenez bon.  Massez vous-mêmes vos jambes, délicatement vers le haut, après la douche qui est bénéfique pour ces problèmes.

C'est dû à des streptocoques qu'il faut éliminer avec les antibiotiques (si j'ai bien compris, car je suis nulle question problèmes santé).

Les médecins sont parfois impuissants à guérir et on peut faire beaucoup soi-même (par exemple chercher un bon guérisseur et/ou magnétiseur . Il y a un syndicat pour ces personnes et certains hôpitaux en France font appel à eux..... Croyez-moi, j'ai guéri d'un très gros problème, pire que maintenant avec du magnétisme)

Bonne chance......

Bonjour je connais un bon magnetiseur qui est a coter de chez moi j ai fait un erisipele l annee derniere il ma empecher l hospitalisation c etait le 3eme il ma pas soigner mais un complement au soins qui en 3 jours ma jambe a changer de couleur par contre a la date d aujourd huit ma jambe est gonfler est est le triple de l autre mais personne pour me dire comment la retrouver normalement si quelqu un veux le nom du magnetiseur je peut vous le donner mais a savoir tous ne le soigne pas


 Bonsoir, j'ai 59 ans et j'ai attrapé cette saloperie d'érysipèle, dont on ne sait d'où çà vient ni pour quel motif le 9  Janvier 2010 ?
Mes amis ayant vu ma jambe m'ont surnommée elephantmann. Comme vous tous j'ai été 45 jours sous antibio, et 3jours d'hôpital où j'ai été très bien suivie. A ce jour, je ressent toujours des picotements dans ma jambe gauche et suis obligée de mettre des bas de contension, ce qui est désagréable par ces fortes chaleurs. J'ai toujours cette tâche rouge violacée sur la jambe et j'aimerais savoir si vous aussi vous avec encore cette trace, cela ne faisant pas très esthétique l'été.
J'espère que vous allez tous mieux et je vous remercie par avance si vous pouvez me répondre à ce sujet.
Cordialement

Bonjour
Je suis aussi victime de cette infection foudroyante qui a mal été diagnostiquée par mon médecin traitant, qui pensait avoir affaire à un emphysème et qui ne m'a pas donné de paracétamol... Apres 2 piqûres et mon état empirant (le mollet avait tourné au violet, avec des cloques et je souffrais le martyre dès qu'il fallait marcher) j'y suis retourné le lendemain après-midi et là, il m'a envoyé aux urgences pour faire un écho doppler. Là le bon diagnostic a été fait et je suis resté 3 jours 1/2 à l'hopital. J'ai été pris à temps d'après les médecins qui ont évoqué une nécrose de la peau et des tissus... Je suis sous antibiotiques, je marche normalement ; juste une douleur quand je me mets debout et que je reste sur place (mais ce n'est rien par rapport à l'enfer que j'ai vécu)
Ce que je trouve désolant, c'est que j'ai retrouvé sur le web tous les sympthomes que j'avais dans la description de la maladie comme la fievre, les frissons, les sueurs la nuit, les tremblements violents, la douleur, la peau chaude et la coloration.
D'après l'hopital, c'est moi qui avait mal compris ! mouais, si on veut car déjà , emphysème, je ne connaissais pas et je me suis précipité sur mon pc pour en savoir un peu plus et secundo, l'érisipèle, nom tellement barbare que j'ai bien du demander 10 fois en 2 jours aux médecins du C.H le nom de cette maladie avant d'arriver à le mémoriser.
J'en conclus que mon médecin s'est planté et m'a fait perdre + de 24H. D'ailleurs, l'ordonnance qu'il m'a refait en urgence pour l'écho doppler, pour vérifier si phlébite, jamais il n'a évoqué un érisipèle, et pourtant il m'a bien vu boiter et marcher très péniblement et vu l'état de ma jambe qui avait empiré.

Santé du Monde