En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Plaie qui s'ouvre tout le temps

Bonjour, Je me suis fait enlever un kyste sébacé (boule de graisse sous la peau) qui s'était infecté (grossissement et peau violacée) il y a huit semaines et la plaie n'est toujours pas cicatrisée (elle stagne car elle s'ouvre légèrement et se referme constamment). Pourtant, elle mesure à peine un centimètre. C'est tout petit, cela ne fait pas mal, mais c'est vraiment handicapant car je dois éviter de m'asseoir trop longuement et je ne peux plus faire de sport. Pourtant, je me rase, je coupe les poils au petit ciseau, j'utilise un pansement spécial et malgré cela j'en suis toujours à ce stade : http://www.casimages.com/img.p [...] 264705.jpg http://www.casimages.com/img.p [...] 745434.jpg Je précise également que je ne suis pas diabétique, séropositif, sous anti-dépresseurs ou autres... J'ai remarqué : arrivé à un certain stade, la Bétadine et autres solutions antiseptiques empêchent la formation de la croûte sous laquelle migrent les cellules nouvelles. D'aucuns diront que ladite croûte retarde la cicatrisation. Mais dans mon cas je crois que la constitution d'une croûte sèche favorise le rapprochement des tissus du derme (en-dessous). En tous cas, cela protège la plaie. Mais dès que tu humectes avec de la Bétadine ou autres, la croûte se ramollit, et c'est reparti pour un tour... J'avoue être passablement énervé car mon médecin m'avait dit qu'il ne s'agissait que d'une formalité et qu'ensuite je serais tranquille. Tu parles...

Sauf avis contraire de votre médecin, vous devriez arrêter d'utiliser les aseptisants cités ! Trop d'hygiène nuit à la saine hygiène cellulaire assurant la cicatrisation. Utilisez de préférence un aseptisant sec, poudre et un pansement de protection ordinaire, aéré. L'endroit de votre cicatrisation est déjà par nature sujet à transpiration.
Si votre plaie ne se referme pas dans les 1-12 jours, vous devriez consulter à nouveau, pour être certain qu'il n'y a aucun risque de staphylocoque doré.


A vrai dire, j'ai arrêté la Bétadine il y a de cela six jours. A la place, j'ai tamponné avec du sérum physiologique puis j'ai mis un simple pansement sur lequel j'avais mis quelques gouttes d'huile essentielle de lavande bio. Voyant cela, l'infirmier qui venait à mon domicile m'a dit qu'il ne pouvait pas cautionner cela car il est tenu de suivre le protocole. Il ne viendra plus, et tant mieux car cela commençait à me revenir cher.

Résultat : deux jours plus tard, je constate que la plaie est fermée et sèche. Magnifique ! Je remplace le pansement sec par un pansement hydrophile Opsite afin que je puisse prendre des douches. Je fais également un peu d'activité physique sans forcer.

Résultat : une fine croûte dure, sèche et noire s'est formée, ce qui sous-entend que la plaie a 'travaillé' (humm, l'activité physique et/ou la transpiration). Je me rase autour, j'applique de la teinture mère de Calendula (qui contient de l'alcool) pour désinfecter, je replace Opsite et oh !  au bout de cinq minutes, l'intégralité de la croûte s'est comme dissoute et a été absorbée par le pansement !! Cela saigne un tout petit peu. Grrr !

Donc voilà, je pense que vous avez raison : plus d'aseptisant fort (à la limite une goutte d'huile essentielle de Tea Tree est suffisant), recours à des pansements aérés (et pas de pansements hydrophiles et donc imperméables).

Mais reste le problème des poils (je suis très poilu) qui risquent de réinfecter la plaie. Plutôt que d'utiliser un rasoir (avec les risques de coupure), est-il possible d'utiliser une crème épilatoire ?

Qu'appelez-vous un aseptisant sec ? Quelle marque ?

Ce pansement est-il adapté à ma plaie ?
http://vdb.mbacz.net/News/ACTR [...] fault.aspx

Le fait d'avoir recours à de l'huile essentielle est-il de nature à humidifier excessivement la zone ? Perso, j'en ai déjà utilisé ailleurs et cela fait vraiment des miracles.

Puis-je prendre des douches avec utilisation du savon de marseille ?

pas de pansement..il faut que ca seche..et le pansement empeche ca!
laisse la repousse du poil se faire..pourquoi veux tu t'epiler?
l'huile est imbibée par la croute et ca va a l'encontre d'un assechement..
douche oui..evite la zone pour le savon..pas de bain..qui detremperait encore ta future croute!

Stoppez les huiles essentielles et autre substances. Votre petite plaie doit 'sécher' naturellement sous un pansement aéré. Il n'est pas permis ici de citer des marques de produits. Il existe des poudres antiseptiques facilitant la cicatrisation, renseignez-vous à la pharmacie. en aucun cas n'utilisez des pommades avec mercure qui sont parfaites sur plaies fermées mais non convenantes sur cicatrices encore ouvertes.
En ce qui concerne les poils, il n'y a aucun danger d'auto-infection, dans la mesure où 1 x jour vous passez sur la petite plaie un tampon imbibé d'une solution d'alcool médical (ou substance semblable).
Vous sétiez à un poil de la guérison, selon votre déclaration ! alors poursuivez ce que vous aviez entrepris. Meilleurs voeux.


L'infirmier qui venait à domicile avait constaté que deux ou trois poils repoussaient en direction de la plaie. Vu qu'ils étaient couchés, leurs extrémités allaient se loger à l'intérieur, d'où suintement (liquide intersticiel).

Mais bon, je suppose qu'une fois la plaie fermée je n'ai plus rien à craindre de ce côté-là.

Demain matin, la pharmacie est ouverte et je vais en profiter pour acheter ce qu'il faut. J'ai bien compris que les huiles essentielles c'est plutôt fait pour les écorchures ou légères coupures, le miel de thym pour les brûlures (CHU Limoges) mais que dans mon cas ce n'est pas adapté.

Santé du Monde