En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Solution pour faire disparaitre les acouphenes

je n'en peux plus, ça fait 3 mois que j'ai entendu un sifflement strident en plein dans l'oreille gauche qui a irrité mes oreilles, tout de suite j'ai eu un acouphène, je pensais qu'il allait se dissiper mais au contraire, il est resté, je suis resté 3 jours sans dormir à peine 1 ou 2 heures, c'est tellement puissant que ça me réveille en sursaut. la journée j'ai intérêt à écouter de la musique et même avec difficile de cacher ce sifflement meurtrier. puis je suis allé chez mon médecin, il a été très clair avec moi: va falloir vivre avec il m'a refilé des benzos pour dormir, je me suis dit que ça me permettrait de dormir et de trouver une solution entretemps mes espoirs se sont vites écroulés, j'ai pris de l'imovan en même pas 15 mins je dormais déjà, mais 1h30 plus tard l'acouphène me réveille j'ai donc du prendre 5 pillules pour avoir au moins 7h de sommeil, horrible!!! ça fait maintenant presque 1 mois que je prends une dose aussi massive en allant dans plusieurs pharmacies différente parce que j'ai pas le droit d'en prendre plus d'un. entretemps je suis allé voir d'autres medécins, ils m'ont tous tourné le dos... j'ai essayé de voir tous les traitements possibles et inimaginables, magnesium potassium choline RIEN n'a résolu ni même atténué le problème. j'ai réussi à me procurer du neramexane, enfin un truc prometteur, en fait pas du tout, j'ai pris une dose, une très légère atténuation mais insufissante pour dormir et faire agir l'imovan, forcément j'ai été tenté de prendre plusieurs pillules, sentiment de ne plus être de ce monde, les sens complètement altérés, ma mémoire est restée complétement morte pendant plusieurs jours, impossible de retenir ou penser à quoi que ce soit et l'acouphène était toujours là, toujours aussi fort. bref j'ai jeté cette connerie à la poubelle j'ai tenté la mélatonine pour dormir, inutile, gaspillage d'argent, le zinc idem, même chose pour la lidocaine, strictement inutile j'ai aussi essayé des trucs genre le bruit blanc, ça sert à rien, même avec de la musique j'ai l'acouphène, impossible de dormir normalement j'ai aussi essayé une thérapie sonore, j'ai cru rêver quand ça a empiré mon acouphène, "heuresement" il est retourné à son état d'avant. il y a une semaine j'ai eu un RDV pour faire de la thérapie cognitive, pour l'instant ça marche pas super et j'ai plus l'impression que ce traitement sert plutôt à vider mon porte monnaie qu'à me faire vivre avec mon acouphène. j'ai d'ailleurs déjà pensé à même me couper l'oreille gauche tellement c'était insupportable, heuresement que je ne l'ai pas fait, car je viens de découvrir que le problème c'est pas les oreilles mais le cerveau, bref ça détruit d'autant plus mes espoirs. voilà je sais pas trop quoi attendre de ce message, si quelqu'un a trouvé une réponse miracle, je n'ai que 27 ans seulement et ça serait vraiment idiot de mettre fin à ma vie à cause de ça. en attendant je verrais ce que donne la thérapie et je cherche toujours un traitement, l'autre m'a prescrit l'imovan pour 3 mois, il me reste donc 2 mois pour trouver un traitement si j'ai rien trouvé je pense passer à l'acte, honnêtement je n'en peux plus, ça me rend dingue ma situation n'est pas non plus des meilleures, au chômage depuis plusieurs mois, financièrement ça va mais ça va pas durer éternellement pitié je veux en sortir de cet affreux cauchemar, si vous saviez comment c'est horrible de vivre avec un sifflement un truc qui fait des messages radios dans la tête

ça serait idiot de passer à l'acte comme tu dis pour un acouphène.
j'en ai aussi, dans les 2 oreilles, jour, nuit, été, hiver..... tout le temps, et j'ai appris à vivre avec. il ne faut pas les écouter, plus tu te fixes là-dessus, plus c'est pire.
enfin, je dis ça, mais pour moi, je sais que ça marche.
réfléchis bien avant de faire quelque chose que tu ne veux pas.

Peut être que le tien est beaucoup moins fort et dérangeant, personnelement j'ai l'impression d'avoir l'acouphène le plus puissant et dérangeant qu'on puisse avoir, je peux même pas écouter de la musique sans l'entendre même avec un casque c'est un véritable calvaire.
j'essaie de pas fixer dessus et la thérapie cognitive ça sert un peu à ça mais les premiers rdv m'ont pas vraiment aidés!
si j'ai ces pensées c'est parce que non seulement cet acouphène me bousille la vie toute la journée, je ne prends plaisir à rien, ce sifflement n'arrête pas de pourrir mon existence mais le pire c'est que je vais devoir vivre le reste de ma vie en prenant 5 pilules de benzo par jour pour avoir suffisamment de sommeil pour pas perdre la mémoire.
et je vais lui dire quoi à mon médecin après? qu'il faut encore me prescrire de l'imovane ad vitam eternam?
j'ai pas envie de finir comme ça sérieusement, j'essaie pour le moment de trouver un institut de recherche médicale quelque part qui veut bien me prendre pour tester leur nouvelles technologies pour éliminer l'acouphène, j'espère en trouver un.
aujourd'hui encore une journée de perdue, j'ai passé la journée à me promener tant bien que mal en essayant de couvrir cet acouphène, échec total.
dans quelques heures faudra que j'aille me coucher en prenant mon imovan, 5 fois encore, la boîte est déjà à moitié vide heuresement que c'est pas très cher comme médoc

il y a des solutions au moins pour les diminuer si l'on cible les causes originelles possibles. Bien entendu il n'y a pas de traitement 'passe partout' car chaque acouphènique est différent avec des vécus différents.

j'ai reçu un sifflement très puissant dans l'oreille gauche, j'étais sur mon ordinateur et je regardais des vidéos quand tout a planté et puis ce son horriblement fort alors que j'avais des écouteurs, ça a du duré 10 secondes le temps que je les enlève mais sufissant pour faire persister le son.

si ça peut te consoler quelque part, tu n'es pas seul, j'ai des sifflements aigus surpuissants dans toute la tête, sans jamais d'interruption .... en plus de ça audition très basse donc qui ne permet aucune possibilité de les couvrir ....
d'après ce que tu dis, sur la cause de l'acouphène, avec cette histoire d'ordinateur ça a provoqué un traumatisme sonore ....
pour ce qui est des médicaments , essaie plutôt le millepertuis en teinture mère, c'est homéopathique, ça a au moins le mérite de ne pas te déglinguer la santé avec les effets secondaires

bonjour,
je souffre moi aussi des acouphènes surpuissant accompagné d'une perte légère de l'audition...d'apres mon experience la seul solution pour masquer ces acouphène c'est de porter les appareils auditif anti sifflement.

ça part entre 1 jours selon la puissance du trauma, ou carrément cela peut durer pour toute la vie ! (très rare mais il y à des cas)
Surtout pour les gens qui essaient encore plus de se protéger des sons ambiants après des traumatismes énormes, (concert de hardrock, tir d'arme à feu).

Mais toi ton traumatisme là ... en tant que bon connaisseur et selon tout tes symptômes actuels, je lui donne encore 1 mois grand maximum !

Moi mon pire traumatisme à duré 4 mois, je ne pouvais plus entendre un briquet s'allumer sans porter mes mains aux oreilles, je ne pouvais plus supporter aucune voix, ni écouter aucune musique !
Quand j'étais dans le métro, j'ai vécu/entendu des choses que je n'ai jamais pu retrouvé dans n'importe quel témoignages, que ce soit français, américain, argentin, j'ai cherché cherché, mais jamais personnes n'avait eu ce que j'ai eu pendant 4 mois, en tout cas personnes qui en est témoigné sur la toile !

Pour te dire le truc que j'ai eu, alors c'est vraiment space hein, mais en gros j'avais un pshhhh dans les oreilles, comme canal + sans décodeur, puis dès qu'il y avait un autre son ambiant, ou que ce soit, ce PSHHHH augmentait de volume en fonction de l'intensité du bruit ambiant, exemple je prends le métro, le métro est à l'arrêt, j'entendais un tout petit pshhh, puis il démarre, la ça augmente, ça augmente, et à pleine vitesse du métro, j'entendais un PSHHHHHH, mais d'une force ! Du jamais vu, je regardais autour de moi pour voir si les gens entendaient la première fois que ça me l'a fait, puis après j'ai pleuré dans le métro, je voulais me suicider hein, mais moi j'en ai parlé à personne car je crois que j'allais le faire, puis j'ai dit concrètement à mes amis proches !

'Si ça part pas dans un mois, je me suicide, je vais attendre et je vais arrêter d'en parler (car j'en parlais H24) pour voir si il y à un amélioration'...

1 Mois d'enfer, 1 autres mois de cauchemar, puis ça à commencé à se calmer...
Puis 3 mois plus tard, c'était fini;

P.S : Après coup j'ai compris pourquoi on ne pouvait pas trouver de témoignages de personnes qui avaient vécu ce que j'ai vécu !
Il étaient tout simplement déjà entré dans les statistiques des suicidés sans raisons apparentes !   Hihi, nan sérieux, je suis sur à 50.000 % qu'il y en à eu des suicides, et beaucoup plus que les 2-3 histoires qu'on peut trouver sur le net sur ce sujet...

Heu pour te prévenir d'avance, maintenant que tu as fait une crise d'hyperacousie, je ne pense pas que tu t'en débarrasseras un jour et dans cette optique qui je l'espère est fausse, je te préviens que tu referas des dizaines et des dizaines de traumatismes, qui te feront des effets plus ou moins similaires, donc maintenant tu sais à quoi t'attendre, fais attention et protège toi, après tu verras que même en te protégeant, c'est toute ta vie que tu en auras...

Après t'as les minis traumatismes sonores (que tu ne ressens pas sur le coup) qui s'accumulent pour en créé un vrai (que tu sens très bien cette fois), trop compliqué à expliquer, mais en gros tu montes tu montes tu montes, puis tu redescends, jusqu'à remonter remonter puis redescendre, l'hyperacousie c'est un yoyo, après t'es peut être pas hyperacousique chronique mais la en tout cas tu fais une crise d'hyperacousie !

Il m'a touché ton témoignage, séérieux j'ai eu mal pour toi mais j'ai vraiment vécu ce que tu as vécu... moi non plus pas de travail etc, au contraire beaucoup de problèmes ,j'ai failli avoir les larmes aux yeux mais franchement je t'avoue qu'aujourd'hui moi j'ai plus rien à perdre quand même.
Mais mec quand je vais te raconter tout ce qui m'est arrivé, tu vas recommencer à sourire et prendre gout à la vie, en fait moi j'ai vraiment eu un truc qui m'a fait réaliser que les acouphènes c'était pas si grave. Après tu sais tout est relatif. Mais il faut qu'on en parle, et quoi qu'il arrive, ta crise sonore va diminuer ma parole ! je te le jure devant dieu ! faut juste s'équiper de patience !
Fume de la beuh pour te calmer ou bois un peu d'alcool quand ça va pas, moi c'est con mais l'alcool et le cannabis, sans ça j'aurais pas tenu le coup je crois, bon je t'écris pas un roman c chiant a lire mais donne ton numéro ok?

je m incruste dans votre file car je me suis reconnue , automne dernier oreille faisant zzz type grillon , direction orl qui me la débouche, toujours pareil donc je suis devenue acouphéniste , suite de l histoire dépression deux mois , pea cortisone audiogramme et irm , négatifs bien sur , huit mois apres , il a intégré ma vie , je l oublie meme , je travaille je voyage , fini la deprime, peut etre baisse de l audition ou trauma sonore de l alarme au boulot, meme les orl ne savent pas, ce quil faut savoir c est écarter le neurinome en faisant les potentiels évoqués auditifs, l irm pas systématique, quand les examens sont normaux le moral remonte, bon courage à ts solre

  • 1

Santé du Monde