En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

Avis vaccin contre l'hepatite B

Bonjour à tous ! Je suis étudiant de 1ere année en soins infirmier et il est obligatoire d'être vaccinné contre l'hépatite B lorsque l'on est dans la profession de santé. Il y a pas si longtemps j'ai été chez le médecin pour des analyses de sang et mon doc' a vu que je n'avais pas les anticorps donc que je n'étais pas immunisé alors que j'avais été vacciné étant petit. Faisant parti des 10% sur qui le vaccin n'a pas marché, je me demande si je dois le refaire sachant que je suis en règle au niveau de mon IFSI (j'ai tous les vaccins obligatoires écrits) et que j'ai fais quelques recherches sur les effets indésirables du vaccin qui m'ont l'air assez sérieux.. J'aurais donc besoin de conseils sachant que j'aurait mon premier stage dans moins d'un mois. Merci d'avancewahoo:{}



1) Si vous avez eu une vaccination complète (3 injections) avant l'âge de 13 ans, vous êtes considéré immunisé.

2) Je ne vois pas pourquoi votre doc a cherché des anticorps, cela voudrait dire que vous n'aviez pas les preuves de votre vaccination hépatite B.

3) Dans votre cas, le plus souvent, la vaccination doit être faite ou reprise.

Les effets indesirables sont largement exageres: Les sites internet anti vaccins vivent de la peur, de faire peur aux gens avec les 'mechants vaccins'. Les effets indesirables existent, personne ne le nie, mais la probabilite reste faible, d'autant plus que tu l'as deja eu et n'a pas eu de reaction la premiere fois, je dirais. Mais renseignez vous avec un medecin, demandez lui reellement ce que sont les risques. Le vaccin est la pour offrir une protection supplementaire en cas d'AES, donc c'est vous qui voyez si vous pensez que l'administratif est OK et que ca suffit, ne faites pas le vaccin, mais si vous voulez etre protege il vaut mieux que votre corps sache faire ces anticorps. Apres, comme ca a pas tenu la premiere fois (apparemment, un taux d'anticorps bas ne veut pas dire echec certain), c'est a prendre en compte. Causez a un medecin.

Le danger de vaccination ce n'est pas une exagération. Il y avait des scandales sur ce sujet dans plusieurs pays du monde. Le ministre de Santé en Italie condamné, ila touché 600 millions de lires quelques mois avant qu’il ne rende la vaccination obligatoire dans son pays. Il a été inculpé et condamné à plusieurs années de prison ferme. L’hépatite B aiguë en règle générale est une affection bénigne pour laquelle il n’est pas indiqué (et même contre-indiqué) de prescrire une quelconque médication' (cf. n° 4 131 - 1995).Hepatit B évolue spontanément vers la guérison dans plus de 95 % Une campagne nationale de vaccination contre l ' hépatite B avait été lancée en 1994 par Phillipe Douste-Blazy, ministre de la Santé . Il comparait l ' hépatite B au sida et affirmait que le virus pouvait se transmettre par la salive , ce qui est faux . La France est seul pays de l'Europe qui oblige personnels médicaux se vacciner contre Hep B.Le vaccin hépatite B la version actuellement sur le marché de ce vaccin est une version transgénique ce qui signifie obtenue par la technologie OGM, aussi appelée 'technologie de l'ADN recombinant'. En France, cette vaccination a été rendue obligatoire en 1991 pour le personnel médical et paramédical Ce type d'obligation, outre qu'elle est illégitime est également illégale car elle est en contradiction avec les libertés et droits des individus. Il contient bien l’aluminium et Mercure aussi. En 2005 , la Cour de justice de la République avait classé sans suite une plainte pour ' mise en danger de la vie d ' autrui ' visant les ex-ministres de la Santé Jean-François Mattéi , Bernard Kouchner et Phillipe Douste-Blazy . Le Dr Marc Girard, qui fut l’expert nommé par la Cour d’appel de Versailles, estime à plus de 80 000 les cas de sclérose en plaques associés à ce vaccin, ce qui est très loin du chiffre officiel.

Santé du Monde