En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

La contraception d’urgence

Bonjour, Un oubli de pilule, un préservatif qui glisse ou se déchire, un anneau vaginal mal placé... Que faire en cas de problème ?
Bonjour, Vous pouvez opter pour : - La contraception d'urgence hormonale ou - Le stérilet au cuivre. Mais attention!la contraception d'urgence n'est pas fiable à 100%. Si malgré son utilisation, vous observez un retard de règles et qu'une grossesse a lieu, il est important de ne pas perdre de temps : plusieurs solutions s'offrent à vous, autorisées par la loi, à condition de respecter les délais: L'interruption volontaire de grossesse (IVG): 1) la méthode médicamenteuse (Mifépristone un analogue de prostaglandines) : Ces médicaments entraînent l'arrêt de la grossesse puis l'expulsion de l'embryon, qui peut avoir lieu soit sur le lieu de prise du médicament soit chez vous. Cette méthode ne peut être pratiquée que jusqu'à 5 semaines de grossesse, soit 7 semaines d'aménorrhée (depuis les dernières règles) 2) la méthode par aspiration peut être pratiquée jusqu'à 12 semaines de grossesse, soit 14 semaines d'aménorrhée (depuis les dernières règles). Elle a lieu obligatoirement dans un établissement de santé et doit être pratiquée par un médecin ou un chirurgien formé à cette technique.

Santé du Monde