En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies, utilisés pour des besoins de statistiques et d'affichage. Fermer
 RÉPONDRE

les filles vous arrive-t-il de demander à votre partenaire d'arrêter pour une raison autre qu'une douleur?

Bonsoir

Petit questionnement porté sur les filles, si elles peuvent m'éclairer.

Voilà les deux scénarios qui me viennent en tête (avec des filles avec qui j'ai déjà couché, précisons le).
Loin de moins l'idée de paraitre prétentieux... c'est vraiment une question que je me pose, n'ayant pas pu avoir de réponse claire de leur part sur le pourquoi.

Que leur passe-t-il dans la tête à ce moment?

Le premier scénario, je suis sur elle tout va pour le mieux, le rythme s'accélère puis un moment elle me dit "attends, arrête", je lui demande pourquoi, elle me dit "arrête, prends moi en levrette" un peu essouflée.
A priori ce n'est pas à cause d'une douleur quelconque mais ça m'a donné envie de jouer, donc je lui prends les poignets un peu fermement et je continue ma petite affaire un peu plus longtemps. Elle semble y trouver son compte. Peu après on change de position.

Le deuxième scénario après un massage, mes mains glissent sur ses zones plus sensibles... Elle semble pas mal apprécier, mais tout à coup elle commence à me dire "stop, arrête". Je lui demande si elle n'apprécie pas, elle me dit qu'au contraire "c'est trop excitant". (What the ??). Un peu après, je descends ma bouche là où les filles aiment bien, et pareil elle me sort un "arrête, arrête", malgré ça je continue et elle n'a pas l'air de trouver ça déplaisant et même me prend la tête. la cause ne semble donc pas être cette sensation désagréable après avoir eu un orgasme puisque si je continue elle ne dit pas non. Mais du coup, pourquoi me dire d'arrêter?! "trop excitant??"
Pour le scénario deux, elle m'avait demandait avant de venir si on allait dormir ou pas la nuit où elle viendrait, je lui avais dis que oui, c'est un peu la remarque qu'elle m'a balancée quand je lui demandais "pourquoi tu veux que j'arrête si ça te plait?" "parce que t'avais dis qu'on dormirait...!". Bon au final on a dormi, mais qu'après un peu d'exercice plus physique...

Bref les filles vous arrive-t-il de demander à votre partenaire d'arrêter ce qu'il entreprend pour une raison autre qu'une douleur? (dans ce cas je m'arrête... tout de même)

Et vous les mecs, vous avez déjà eu affaire à des cas un peu similaires?

Salut!

Alors heuuu je vois plusieurs possibilités.

- Le "arrête", ça peut être trop de plaisir. Surtout chez les filles qui n'ont pas énormément d'expérience ou jamais connu d'orgasme. C'est une sensation nouvelle, et si elles sont particulièrement sensibles, la découvrir peut être suprenant, entre le agréable et désagréable. Le mieux dans ces cas là, c'est effectivement de changer de gestes pour donner du répit à la zone concernée. Tu peux y revenir plus tard, toujours brièvement, en observant ses réactions.

- Le "arrête" peut aussi signifier "c'est trop excitant", comme elle l'a justement dit. Le problème n'est pas qu'elle refuse le plaisir, mais peut-être qu'elle veut en recevoir différemment, ou qu'elle veut simplement le faire durer plus longtemps. Je m'explique. Admettons que pendant un cuni, elle sent qu'elle n'est plus très loin de l'orgasme, seulement, elle a envie de toi en elle (par exemple). En sachant que parfois les filles n'arrivent pas à avoir d'autre orgasme pendant le rapport, donc elle veut faire durer le plaisir et se réserver pour plus tard, pour que tu en profites aussi.

- La dernière solution est la moins cool pour toi, parfois un "arrête c'est trop excitant", c'est un vilain mensonge parce qu'elle n'aime pas du tout et qu'elle veut que tu passes à autre chose. Bon c'est plutôt pour les préliminaires en fait, je pense pas qu'on puisse faire "mal" un missionnaire ;)
Mais bon si t'avais l'impression qu'elle prenait son pied, c'est sûrement pas ça.

Sinon, le mieux c'est encore de lui(leur) demander!

Y a un truc qui peut se passer pendant le cuni, c'est les petites décharges de plaisir qui font hurler. Elles sont cool mais elles sont parfois un peu trop violentes et empêchent les orgasmes de monter. Ça peut devenir frustrant à force. Dans ce cas là, mieux vaut laisser un peu le clitoris de côté ou le toucher de manière moins directe. C'est le moment d'explorer l'intérieur de la fille avec les doigts ou d'alterner avec d'autres zones érogènes moins ... touchy. Et là, tu la laisses monter en douceur. Jusqu'à l'achever.

Santé du Monde